Le Point Vétérinaire n° 388 du 01/09/2018

VIRUS SDRP

Recherche

EN BREF

Une équipe britannique a adopté une approche génomique pour contrôler le syndrome dysgénésique et respiratoire porcin (SDRP). Les animaux présentant une délétion de la séquence codante pour le domaine 5 du gène CD163 (protéine membranaire qui participe à l’entrée du virus dans la cellule) sont résistants à l’infection virale. Burkard C et coll. (Royaume-Uni). J. Virol. 2018. 10.1128/JVI.00415-18.

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK