Le point Vétérinaire n° 388 du 01/09/2018

VIRUS SDRP

Recherche

EN BREF

Une équipe britannique a adopté une approche génomique pour contrôler le syndrome dysgénésique et respiratoire porcin (SDRP). Les animaux présentant une délétion de la séquence codante pour le domaine 5 du gène CD163 (protéine membranaire qui participe à l’entrée du virus dans la cellule) sont résistants à l’infection virale. Burkard C et coll. (Royaume-Uni). J. Virol. 2018. 10.1128/JVI.00415-18.
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"