Le point Vétérinaire n° 385 du 01/05/2018

MÉDECINE INTERNE

Dossier

Mélanie Garcia*, Morgane Canonne**, Ghita Benchekroun***


*Centre Micen Vet,
58, rue Auguste-Perret, 94000 Créteil
**Service de médecine interne,
Centre hospitalier universitaire d’Alfort
(CHUVA–ENVA), 7, avenue du Général-de-Gaulle,
94700 Maisons-Alfort
***Service de médecine interne,
Centre hospitalier universitaire d’Alfort
(CHUVA–ENVA), 7, avenue du Général-de-Gaulle,
94700 Maisons-Alfort

Les protéines de la phase aiguë de l’inflammation constituent un groupe de marqueurs de l’inflammation dont l’intérêt réside dans le diagnostic, le pronostic et la réponse au traitement lors de certaines affections.

Résumé

→ Lors de la réponse inflammatoire, de nombreuses réactions systémiques ont lieu et trois d’entre elles sont considérées comme des marqueurs de l’inflammation : la fièvre, la leucocytose et la variation des protéines de la phase aiguë (PPA) de l’inflammation dans la circulation sanguine. La variation des PPA est précoce et sensible, pour une spécificité cependant médiocre. De plus, il existe une variabilité interespèces qui doit être prise en compte dans le choix de dosage des PPA.

Summary

Acute phase of inflammation and inflammation proteins

→ During the inflammatory response, many systemic reactions take place and three of these are considered as markers of inflammation : fever, leucocytosis and variation in acute protein phase (APP) of inflammation in blood flow. The variation in APPs is early and sensitive, however the specificity is mediocre. In addition, there is interspecies variability that must be taken into account in the choice of APP concentration.

Key words

Markers of inflammation, leucocytosis, inflammation proteins, C-reactive protein.
La mesure des protéines de la phase aiguë de l’inflammation constitue un élément diagnostique complémentaire dans certaines affections inflammatoires, mais aussi un facteur pronostique et de suivi. L’objectif de ce dossier est donc de déterminer quand les utiliser et comment interpréter les résultats en fonction de l’espèce et de la maladie.1 Phase aiguë de l’inflammation Le terme “phase aiguë de l’inflammation’ (PAI) est utilisé pour décrire une cascade de réactions complexes et non spécifiques qui surviennent après un stimulus d’ordre infectieux, ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"