Le point Vétérinaire Rural n° 385 du 01/05/2018

CARDIOLOGIE

Article de synthèse

Florine Parsis*, Bérangère Ravary-Plumioën**


*SCP Seguin-Decante,
rue du Coulas, 48500 Banassac
** Hospitalisation grands animaux,
Pathologie des animaux de production,
ENV d’Alfort ENVA,
7, avenue du Général-de-Gaulle,
94704 Maisons-Alfort Cedex

Amaigrissement, tachycardie, pics d’hyperthermie et signes d’infections diverses devraient amener à suspecter une endocardite que seule l’échographie permet d’avérer du vivant de l’animal, les autres symptômes étant peu fiables.

Résumé

→ L’endocardite est sporadique chez les bovins adultes, et majoritairement bactérienne et valvulaire. Une étude rétrospective réalisée à partir des dossiers cliniques de 79 bovins hospitalisés à l’École nationale vétérinaire d’Alfort (ENVA) suspects d’endocardite a révélé un sousdiagnostic par les vétérinaires praticiens (9 % d’animaux suspects et 86 % d’individus réellement atteints). Les signes cliniques sont souvent peu spécifiques (amaigrissement, chute de la production laitière, tachycardie), les symptômes d’atteinte cardiaque étant plus rares.

L’absence de souffle cardiaque audible ne permet pas d’exclure une endocardite. Dans ce contexte, la qualité des informations collectées grâce aux examens complémentaires est commentée dans un second article.

Summary

Bovine endocarditis is a condition that is difficult to diagnose without ultrasonography

→ Endocarditis occurs sporadically in adult cattle and is predominantly bacterial and valvular. A retrospective study based on clinical records of 79 cattle hospitalized for suspected endocarditis at the National Veterinary School of Alfort (ENVA) revealed an under-diagnosis by practicing veterinarians (9 % suspect animals and 86 % d actually affected individuals). The clinical signs are often non-specific (weight loss, reduced milk production, tachycardia), and the symptoms of cardiac involvement are rare. The absence of an audible heart murmur does not rule out endocarditis. The value of information from supplementary examinations is discussed in a second article.

Key words

Endocarditis, diagnosis, lesions, valve, bacteria, cattle.
Chez les bovins, une inflammation de l’endocarde mural ou valvulaire s’observe sporadiquement chez l’adulte. L’endocardite est principalement d’origine bactérienne. De nombreuses bactéries sont en cause, les plus fréquentes étant Trueperella pyogenes (autrefois baptisée “Arcanobacterium” ou “Corynebacterium”) et les streptocoques α-hémolytiques [10, 12]. Peu de vétérinaires suspectent cette affection du vivant de l’animal alors que le traitement est difficile dans le contexte économique de l’élevage actuel. En présence de signes d’insuffisance cardiaque, elle est à évoquer au même titre que la ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"