Le point Vétérinaire Rural n° 384 du 01/04/2018

ZOOTECHNIE ET MALADIES RÉGLEMENTÉES

Questions et réponses

Thierry Morin*, Marine Baud**, Joëlle Cabon***, Lénaïg Louboutin****


*Chef de l’unité pathologies virales
des poissons (PVP), thierry.morin@anses.fr
**Responsable technique biologie
moléculaire santé animale
***Adjointe à la responsable
du Laboratoire national de référence (LNR)
pour les maladies réglementées des poissons
****Responsable du LNR
pour les maladies réglementées des poissons
Agence nationale de sécurité sanitaire
(Anses), laboratoire de Ploufragan-Plouzané,
unité PVP, LNR pour les maladies réglementées
des poissons, technopôle Brest-Iroise,
CS 10070, 29280 Plouzané

La filière piscicole est soumise comme les autres à de multiples agents pathogènes réglementés ou non, susceptibles d’avoir de lourds impacts sanitaires et économiques. Les mesures en cas de foyers sont “classiques”.

Résumé

→ La truite arc-enciel Oncorhynchus mykiss domine la production piscicole française qui comporte aussi une activité marine significative (écloseries) et une activité traditionnelle destinée au repeuplement en eaux douces. Les experts de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) ont recensé et évalué les dangers sanitaires qui menacent les filières piscicoles françaises : virus, bactéries et parasites présents sur le territoire ou susceptibles d’y être introduits. Le dispositif national de surveillance vise à détecter avec réactivité tout foyer associé à un danger listé par la réglementation, à contrôler le statut officiellement indemne de la France pour le virus de l’anémie infectieuse du saumon, et à assurer une qualification indemne des zones et des fermes aquacoles.

Summary

Health risks in the French fish industry

→ Rainbow trout, Oncorhynchus mykiss, dominate French fish production, which also has a significant marine activity (hatcheries) and a traditional activity for restocking in freshwater. The French Agency for Food, Environmental and Occupational Health & Safety (ANSES) has identified and evaluated the health risks that threaten the French fish industry including viruses, bacteria and parasites present on the territory or likely to be introduced. The national surveillance scheme aims to detect any outbreak associated with a listed hazard, to monitor the official infectious salmon anemia virus-free status for France, and to ensure a zones and aquaculture farms-free qualification.

Key words

Fish farming, fish, health hazard, rainbow trout, encephalopathy, retinopathy, nodavirose, herpesvirus, carp, flavobacteriosis, edwardsiellosis, surveillance, foyer, regulated disease
Les prémices de la pisciculture française remontent au Moyen Âge. Une activité extensive de production de poissons en étang consistait globalement à améliorer la productivité de l’écosystème aquatique en intégrant, à certaines saisons, une complémentation alimentaire exogène. Ce mode de production, particulièrement adapté pour les cyprinidés (carpes, tanches, gardons), les percidés (perches et sandres), les ésocidés (brochets) ou encore les centrarchidés (black-bass), a été complété au fil des années. Une pisciculture rationalisée et intensive s’est mise en place, qui porte ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"