Le point Vétérinaire Rural n° 384 du 01/04/2018

MALADIES RÉGLEMENTÉES EN ÉLEVAGE

Article de synthèse

Thierry Morin*, Marine Baud**, Joëlle Cabon***, Lénaïg Louboutin****


*Chef de l’unité pathologies virales des poissons
(PVP), thierry.morin@anses.fr
**Responsable technique biologie moléculaire
santé animale
***Adjointe à la responsable du laboratoire
national de référence (LNR) pour les maladies
réglementées des poissons
****Responsable du LNR pour les maladies
réglementées des poissons
Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses),
laboratoire de Ploufragan-Plouzané, unité
PVP, LNR pour les maladies réglementées
des poissons, technopôle Brest-Iroise,
CS 10070, 29280 Plouzané

Les outils de détection et de caractérisation des virus réglementés dans la filière piscicole sont bien cadrés, mais les analyses peuvent être élargies pour des cas atypiques.

Résumé

→ Le virus de la septicémie hémorragique virale (vSHV) est endémique en Europe continentale depuis une soixantaine d’années. Son spectre d’espèces hôtes est large, contrairement à celui du virus de la nécrose hématopoïétique infectieuse (vNHI), centré sur les salmonidés, qui a été introduit en France chez la truite arc-enciel dans les années 1980. Les signes sont une activité anormale, une peau sombre, une anémie branchiale, un abdomen distendu, une exophtalmie et des pétéchies. Ils peuvent désormais être recherchés directement par RT-PCR, avec un délai de réponse raccourci en cas de résultat négatif mais un spectre d’investigation assez étroit.

Summary

Focus on regulated rhabodoviruses of fish

→ Viral hemorrhagic septicemia virus (VHSV) has been endemic in continental Europe for about 60 years. Its spectrum of host species is wide, unlike infectious hematopoietic necrosis virus (IHNV) found in salmonids, which was introduced into France via rainbow trout in the 1980s. Clinical signs of these infections include abnormal activity, dark skin, branchial anaemia, distended abdomen, exophthalmia and petechiae. The diseases can now be diagnosed directly using RT-PCR, with a shortened response time in case of a negative result but a rather narrow spectrum of investigation.

Key words

Viral haemorrhagic septicemia virus (VHSV), infectious haematopoietic necrosis virus (IHNV), fish industry, fish, salmonids, trout, RT-PCR analyses, ANSES
Appartenant au genre des Novirhabdovirus et à la famille des Rhabdoviridae (comme le virus de la rage), le virus de la septicémie hémorragique virale (vSHV) et le virus de la nécrose hématopoïétique infectieuse (vNHI) sont économiquement les agents pathogènes viraux les plus importants pour la filière “truite arc-en-ciel” d’élevage en Europe et dans la plupart des régions de l’hémisphère Nord. Ils sont responsables de maladies réglementées en France et en Europe(1) [1, 5, 6]. QUELQUES DONNÉES ÉPIDÉMIO-CLINIQUES Le vSHV est endémique en ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"