Le point Vétérinaire n° 384 du 01/04/2018

Dossier

Physiopathologie des brûluresÉdouard Martin et coll.Lorsque les lésions dépassent 20 % de la surface corporelle totaledes effets systémiques importants sont attendus.Une phase d’instabilité hémodynamiquese développe pendant les 24 à 72 premières heures.Une phase hypermétabolique se met en place dans les 3 à 5 jours qui suivent l’accidentElle nécessite un apport alimentaire accru en protéines et en calories pour couvrir les besoins énergétiques.Les lésions peuvent mettre plusieurs jours à se développercar la peau emmagasine la chaleur : le degré de brûlure définitif est ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"