Le point Vétérinaire Rural n° 382 du 01/01/2018

ENVIRONNEMENT

Veille scientifique

Josselin Andurand

Institut de l’élevage,
BP 85225, 35652 Le Rheu Cedex

Face au défi du changement climatique, la filière allaitante s’est lancée depuis 2016 dans un programme visant à réduire l’empreinte carbone de la viande bovine.

Résumé

→ Le projet Life Beef Carbon, piloté par l’Institut de l’élevage et impliquant 57 partenaires, vise à diminuer l’empreinte carbone de la viande bovine en France et en Europe. Il consiste à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) des élevages de bovins allaitants, tout en améliorant leur impact sur d’autres indicateurs environnementaux (stockage de carbone, énergie, biodiversité, qualité de l’air et de l’eau, entretien des paysages, etc.), ainsi que les critères techniques, sociaux et économiques.

Le méthane entérique représentant plus de la moitié des émissions de GES d’une exploitation, les aspects de performance du troupeau et de productivité sont particulièrement sensibles.

Summary

Reducing the carbon footprint of beef cattle operations: the Life Beef Carbon project

→ The Life Beef Carbon project is an initiative of the French livestock institute with 57 partners to identify and mitigate the greenhouse gases (GHG) emissions of the beef production in Spain, France, Ireland and Italy. This project aims to assess 2,000 farms in 5 years. These assessments will permit to estimate the average level of beef carbon footprint and to identify techniques of mitigation and their acceptability by the farmers. Several other environmental indicators will also be monitored. The final output will be to have a GHG mitigation plan for each country involved in the project and to reduce by 15% in 10 years the beef carbon footprint.

Key words

Greenhouse gas emission, carbon footprint, environmental assessment, global warning.
Le projet Life Beef Carbon est actuellement déployé en France, en Espagne, en Italie et en Irlande, quatre pays qui représentent 38 % de la production de viande bovine européenne. Il répond à la problématique du changement climatique en considérant l’ensemble des enjeux environnementaux et de durabilité. Porté par l’ensemble de la filière viande bovine et piloté par l’Institut de l’élevage (Idele), ce projet est mis en œuvre directement chez 2 000 éleveurs européens par l’ensemble des organismes de conseils agricoles (figure 1, ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"