Prédire la digestibilité de l’amidon : analyses sur bouses ou maïs au tamis - Le Point Vétérinaire expert rural n° 373 du 01/03/2017
Le Point Vétérinaire expert rural n° 373 du 01/03/2017

ANALYSE DE LA RATION

Pas à pas

Auteur(s) : Alexis Férard

Fonctions : Arvalis, Institut du végétal
Station expérimentale de La Jaillière
44370 La Chapelle-Saint-Sauveur

L’amidon des bouses peut être mesuré, mais au laboratoire. Le tamisage du maïs est plus rapide, permettant même une correction “en champ réel” le jour de la récolte.

La digestibilité totale de l’amidon mesurée sur vaches laitières hautes productrices (VLHP) pourrait être prédite avec une très bonne précision (R2 = 0,93) en effectuant un dosage d’amidon des bouses (photo 1) [2]. La formule suivante est appliquée :

digestibilité amidon (%) = 99,8 – 1,23 × teneur amidon bouse (%).

La mesure du pH des bouses a été utilisée, mais elle n’est pas liée à la teneur en amidon des bouses lorsque l’excrétion d’amidon est limitée (1 à 3 % d’amidon dans les bouses).

Une bonne digestibilité totale de l’amidon permet de limiter les pertes d’énergie. Un point en moins sur ce critère, c’est 0,3 à 0,4 kg de lait en moins par vache et par jour (donnée citée par [1]). Des teneurs en amidon fécal supérieures à 3 % sont observées dans plus d’un élevage sur deux [1]. Il est alors nécessaire de revoir les choix de complémentation (amidon plus ou moins rapide) et l’équilibre énergie-azote, ainsi que de vérifier le niveau d’éclatement des grains de maïs pour alerter le chauffeur de l’ensileuse lors de la prochaine récolte.

Couramment pratiqué aux États-Unis, un tamisage du maïs fourrage avec une maille de 4,75 mm peut être pratiqué. Il permet d’obtenir l’indice de fractionnement des grains ou Kernel Processing Score (KPS), aussi appelé Corn Silage Processing Score (CSPS) [3]. Pour respecter la recommandation de moins de 3 % d’amidon dans les bouses, le KPS doit être supérieur à 70 %, c’est-à-dire qu’au moins 70 % de l’amidon total de l’échantillon est contenu dans la fraction de diamètre inférieure à 4,75 mm (figure, photos 2 à 7) [1].

Références

  • 1. Braman WL, Kurtz JE. Effect of corn silage kernel processing score on dairy cow starch digestibility. Proceedings XVII International Silage Conference, Piracicaba, Brazil 1-3 of July 2015:160-161.
  • 2. Fredin SM, Ferraretto LF, Akins MS et coll., Fecal starch as an indicator of total-tract starch digestibility by lactating dairy cows. J. Dairy Sci. 2014;97(3):1862-1871.
  • 3. Mertens DR. Creating a system for meeting the fiber requirements of dairy cows. J. Dairy Sci. 1997;80:1463-1481.

Conflit d’intérêts

Aucun.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Boutique

L’ouvrage ECG du chien et du chat - Diagnostic des arythmies s’engage à fournir à l’étudiant débutant ou au spécialiste en cardiologie une approche pratique du diagnostic électrocardiographique, ainsi que des connaissances approfondies, afin de leur permettre un réel apprentissage dans ce domaine qui a intrigué les praticiens pendant plus d’un siècle. L’association des différentes expériences des auteurs donne de la consistance à l’abord de l’interprétation des tracés ECG effectués chez le chien et le chat.

En savoir plus sur cette nouveauté
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

En savoir plus


Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter

Découvrez en avant-première chaque mois le sommaire du Point Vétérinaire.

Vidéo : Comment s'inscrire aux lettres d'informations du Point Vétérinaire

Retrouvez-nous sur
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr