Le point Vétérinaire Rural n° 366 du 01/06/2016

PARASITOSES IMPLIQUANT LES ANIMAUX DE RENTE

Avis d’experts

Gérald Umhang*, Corinne Danan**, Franck Boué***


*Anses, Laboratoire de la rage
et de la faune sauvage de Nancy,
LNR Echinococcus spp.
CS 40009 54220 Malzéville
**Direction générale de l’alimentation,
Bureau d’appui à la surveillance
de la chaîne alimentaire
251, rue de Vaugirard
75732 Paris Cedex 15
***Anses, Laboratoire de la rage
et de la faune sauvage de Nancy,
LNR Echinococcus spp.
CS 40009 54220 Malzéville

Grâce au plan de surveillance récent en France, une première européenne, la situation d’endémie actuelle de la France est précisée vis-à-vis de cette parasitose zoonotique des animaux de rente.

Résumé

→ La mise en place d’une surveillance nationale de l’hydatidose à l’abattoir a permis d’actualiser les données d’infection des différentes espèces d’hôtes intermédiaires domestiques par E. granulosus au sens large. En 2012, sur presque 100 abattoirs répartis dans plus de 50 départements, et plus de 1 000 échantillons (à 71 % issus de bovins, à 20 % d’ovins, à 8 % de porcins) analysés, les ovins ressortent les principaux concernés (66 cas) suivis par les bovins (40 cas) en métropole, alors que de très nombreux cas porcins (68 cas) ont été observés en Corse. Les prévalences ont nettement diminué en France, grâce à l’amélioration de l’état sanitaire des élevages. Les nouveautés du plan de surveillance amènent à poursuivre l’information pour entretenir la motivation. La saisie et l’élimination des viscères contaminés en abattoir, (comme c’est le cas actuellement), mais aussi en cas d’abattage local à la ferme, sont indispensables pour rompre le cycle parasitaire. La vermifugation des chiens constitue également une mesure de lutte pertinente.

Summary

Hydatidosis and Echinococcus granulosus: new epidemiological evidence

SUTRITRE

→ Data providing the rate of infection from different domestic intermediate hosts of E. granulosus species has been updated as a consequence of national monitoring for hydatid disease at the abattoir. In 2012, almost 100 abattoirs in more than 50 departments and more than 1 000 samples (71% from cattle, sheep 20%, 8% of pigs) were analysed. Sheep were the most affected (66 cases) followed by cattle (40 cases) in France, while many cases were observed in pigs (68 cases) in Corsica. The prevalence fell sharply in France with improvement of the health status on farms. The new monitoring plan provides further information and aims to maintain motivation for control of this disease. The current seizure and disposal of contaminated viscera at the abattoir but also in cases of local farm slaughter are essential to break the parasitic cycle. Deworming of dogs is also a relevant measure for parasite control.

Key words

Echinococcosis, cattle, sheep, pigs, hydatid cysts, seizure, abattoir, tapeworm, dog
Aucune donnée nationale sur la présence d’Echinococcus granulosus n’a été disponible pendant 20 ans alors que ce parasite est historiquement présent en France. L’hydatidose ou échinococcose kystique est une zoonose parasitaire grave, causée par le stade larvaire des cinq espèces distinguées dans ce groupe baptisé globalement E. Granulosus sensu lato (au sens large)(1). En raison de sa large répartition géographique, il constitue une préoccupation de santé publique mondiale, engendrant d’énormes coûts également en santé animale. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Boutique

Cet ouvrage a été conçu après avoir collecté, auprès d’étudiants vétérinaires et de jeunes diplômés, les 100 questions les plus importantes pour eux, pour débuter sereinement la pratique. Des experts de chaque thématique ont été ensuite contactés pour y répondre précisément. Ainsi, vous trouverez, par exemple, dans ce livre, les réponses aux questions suivantes : quelle est la prise en charge d’un animal qui vomit ? Quels sont les motifs de consultation les plus fréquents chez le lapin et les rongeurs ? Comment reconnaître une urgence ? Comment et dans quels cas administrer des glucocorticoïdes ? Comment bien négocier son salaire ? etc.Ce trésor d’expériences rassemblées ici par des vétérinaires chevronnés vous armera pour entrer en toute confiance dans la vie professionnelle.

En savoir plus sur cette nouveauté
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

En savoir plus


Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter

Découvrez en avant-première chaque mois le sommaire du Point Vétérinaire Expert Canin et Expert Rural.

Vidéo : Comment s'inscrire aux lettres d'informations du Point Vétérinaire

Retrouvez-nous sur
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"