Le point Vétérinaire Rural n° 317 du 01/07/2011

REPRODUCTION BOVINE

Article de synthèse

Marie SaintDizier*, Delphine Aubriot**, Sylvie ChastantMaillard***


*AgroParisTech, UFR génétique, élevage,
reproduction, 16, rue ClaudeBernard,
75231 Paris Cedex 05
**AgroParisTech, UFR génétique, élevage,
reproduction, 16, rue ClaudeBernard,
75231 Paris Cedex 05
***École nationale vétérinaire de Toulouse,
Pathologie de la reproduction,
23, chemin des Capelles,
31076 Toulouse Cedex 3
UMR 1198 Inra/ENVA Biologie du développement et reproduction

Quelques outils automatisés de détection de l’œstrus pour l’élevage bovin ont été mis récemment sur le marché ou seront prochainement disponibles.

Résumé

→ Capitale pour la rentabilité en élevage laitier, la détection des chaleurs est rendue difficile par la faible durée, l’irrégularité et l’expression discrète de l’œstrus chez la vache laitière haute productrice. Pour augmenter la proportion d’œstrus dépistés tout en diminuant le temps de travail de l’éleveur, des systèmes de détection automatisée des chaleurs ont été mis au point. Il s’agit de détecteurs électroniques des chevauchements, d’activitémètres, de vidéosurveillance associée à une analyse d’images et du dosage automatisé de la progestérone dans le lait. Le taux de détection des chaleurs atteint 70 à 95 % avec une spécificité généralement supérieure à 90 %. L’investissement de départ, de plusieurs milliers d’euros, est rentabilisé surtout dans les grands troupeaux, avec une bonne exploitation des données enregistrées.

La détection des chaleurs est une composante importante de la rentabilité en élevage bovin pratiquant l’insémination (encadré 1). Le contexte actuel a favorisé l’émergence d’outils de monitoring des chaleurs minimisant les interventions chez les animaux et permettant une gestion plus automatisée de la reproduction. L’objectif de cet article est de faire le point sur les outils automatisés de détection de l’œstrus actuellement disponibles, ou qui le seront prochainement en élevage bovin laitier. QU’ESTCE QU’UN BON OUTIL DE DÉTECTION DES CHALEURS ?Demander à ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Boutique

Parce que l’échographie se démocratise et n’est plus réservée qu’au seul vétérinaire spécialiste, Hélène Kolb, Isabelle Testault, avec la collaboration de Delphine Rault et de Laure Gatel pour les chapitres ayant trait à l’appareil reproducteur, nous font partager dans cet ouvrage toute leur expertise en échographie abdominale du chien et du chat. L’aspect échographique normal et pathologique de chaque organe est décrit dans cet atlas de référence comprenant plus de 600 images.

En savoir plus sur cette nouveauté
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

En savoir plus


Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter

Découvrez en avant-première chaque mois le sommaire du Point Vétérinaire Expert Canin et Expert Rural.

Vidéo : Comment s'inscrire aux lettres d'informations du Point Vétérinaire

Retrouvez-nous sur
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"