Parlons peu, mais parlons bien - Ma revue n° 017 du 01/01/2017 - Le Point Vétérinaire.fr
Ma revue n° 017 du 01/01/2017

Éditorial

Auteur(s) : Sylvie Chastant-Maillard

Fonctions : Reproduction, NeoCare
École nationale vétérinaire de Toulouse
Membre de la commission “Vaches laitières” de la SNGTV

Allons droit au but ! Trop d’information tue l’information. L’universitaire aime les articles encyclopédiques, pour le plaisir tant de les écrire, en défrichant la bibliographie, que de les lire pour y trouver le détail recherché. Mais l’exemple de la diffusion efficace de l’information est peut-être à trouver dans le digital : les “post” de blog les plus lus ne font que 1 600 mots et doivent être parcourus en moins de 7 minutes. Alléché par le titre d’un article d’une revue papier, quel lecteur n’a pas finalement renoncé à sa lecture, immédiatement découragé par un nombre de pages trop important ?

Ce numéro spécial a donc cassé les codes classiques : les auteurs ont été placés dans une situation de relative urgence (non intentionnelle au départ, soyons justes) qui a créé les conditions d’une écriture efficace. Ils ont ainsi écrit pour vous la substantifique moelle de leur message dans des articles courts, reprenant les essentiels. En échange, au diable les recommandations aux auteurs : toute liberté leur a été laissée dans le format et l’organisation.

Il s’agissait de rassembler ici les fondamentaux de sujets plus ou moins modernes ou d’actualité, mais toujours utiles au praticien. Ils nourriront la pratique clinique autant que la connaissance culturelle du contexte. Ce numéro rassemble de nombreuses démarches et valeurs de référence, éclairant diagnostic et traitement de façon très opérationnelle. Il fournit également des chiffres clés de la sociologie et de l’économie de la filière bovine et décrypte des procédures complexes, comme le paiement du lait, les règles de la politique agricole commune ou la recherche d’inhibiteurs. Des sujets aussi éclectiques que l’échographie (non génitale, pour changer), l’évaluation de l’état corporel, les associations d’antibiotiques, les tests urinaires, le diagnostic des avortements ou des carences en oligo-éléments cohabitent ainsi, par exemple, avec les derniers chiffres des performances de reproduction, la démographie des vétérinaires et des éleveurs ou l’état des lieux du plan ÉcoAntibio.

Un merci très chaleureux à la kyrielle d’auteurs très réactifs qui ont accepté de se prêter à l’exercice et de compliquer leur emploi du temps pour partager leur expertise. En espérant qu’ils seront satisfaits du résultat et que vous partagerez notre enthousiasme pour le caractère non conventionnel de ce numéro.

Remerciements

La rédaction du Point Vétérinaire remercie chaleureusement Sylvie Chastant-Maillard pour sa coordination dynamique et efficace et ses judicieux conseils et pour avoir mené de main de maître ce numéro original, ainsi que Céline Lardy pour la relecture et le travail rédactionnel des articles. Nous nous joignons à Sylvie pour remercier vivement tous les auteurs et co-auteurs de ce beau numéro :

Sébastien Assié, Isabelle Barassin, Guillemette Bataille, Anne-Marie Bélanger, Guillaume Belbis, Alexandre Belliard, Xavier Berthelot, Sébastien Buczinski, Nora Cesbron, Julien Clément, Coralie Danchin-Burge, Olivier Debaere, Laëtitia Dorso, Aude Ferran, Cyrielle Franchi, David Francoz, Gaël Gounot, Bénédicte Grimard, Raphaël Guatteo, Jacques Guérin, Bertrand Guin, Nicolas Herman, Manon Kammacher, Gilbert Laumonnier, Guillaume Lemaire, Frédéric Lemarchand, Pascale Le Mazec, Guillaume Lequeux, Renaud Maillard, Hélène Michaux, Mariam Nouvel, Xavier Nouvel, Émilie Oculy, Nicole Picard-Hagen, Patricia Ronsin, Olivier Salat, Pierre Sans, Cathy Trumel et Valérie Wolgust.

Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr