Pratique vétérinaire rural_Hors Série n° 017 du 01/01/2017

MAMMITES

Diagnostic

Olivier Salat*, Guillaume Lemaire**


*Clinique vétérinaire de la Haute-Auvergne, 15100 Saint-Flour
olivier.salat@free.fr

Le développement des analyses de lait en cabinet permet de cibler les traitements antibiotiques, en accord avec les bonnes pratiques d’antibiothérapie.

Résumé

→ L’identification bactérienne simplifiée en cabinet vétérinaire sur les laits de vaches atteintes de mammite s’est dernièrement développée. Cette technique est utile pour déterminer l’agent responsable. En effet, hormis dans le cas de mammite sévère, la clinique est de peu de recours. Les traitements intramammaires à large spectre sont souvent décevants en termes de guérison bactériologique et les traitements en lactation et “en aveugle” des mammites subcliniques sont en général voués à l’échec. Des tests d’identification rapide existent, dont les performances sont bonnes pour catégoriser les principales familles bactériennes rencontrées. Une bonne identification bactérienne permet aussi d’envisager les mesures préventives les plus adaptées.

Summary

Milk bacteriology

→ Simplified identification of bacteria present in the milk of mastitic cows, that can be performed in the veterinary clinic, has recently been developed. The technique is useful for determining the causative agent. The clinic signs of mastitis are nonspecific except in cases of severe mastitis. Broad-spectrum intramammary treatments are often disappointing in terms of elimination of bacterial infection and « blind » treatments for subclinical mastitis during lactation are generally doomed to failure. Rapid bacterial identification tests exist, which are good for categorizing the main bacterial families present. Good bacterial identification also makes it possible to envisage the most appropriate preventive measures.

Key words

Mastitis, milk, bacteriology, antibiogram
Jusqu’aux années 2000, en France, le recours aux analyses bactériologiques de lait était ponctuel et passait obligatoirement par les laboratoires spécialisés, essentiellement les laboratoires vétérinaires départementaux. Introduite en France par une praticienne de Mayenne d’origine néerlandaise, Ellen Schmitt-van de Leemput, l’identification bactérienne simplifiée du lait a connu un véritable essor dans les cabinets vétérinaires exerçant en clientèle laitière. Des tests rapides de bactériologie ont été développés ces dernières années, offrant des méthodes simples et rapides pour détecter les agents pathogènes ...

Accès réservé
Vous avez acheté le numéro spécial expert rural cette année ?
Identifiez-vous

Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"