Pratique vétérinaire rural_Hors Série n° 017 du 01/01/2017

MALADIES RESPIRATOIRES

Diagnostic

Sébastien Buczinski*, Hélène Michaux**, David Francoz***, Anne-Marie Bélanger****


*Clinique ambulatoire,
**Clinique ambulatoire,
***Hôpital des animaux de la ferme,
****Clinique ambulatoire,
Faculté de médecine vétérinaire,
Rue Sicotte, 3200
J2S 7C6 St-Hyacinthe, Canada

L’échographie thoracique permet d’établir un diagnostic et d’évaluer l’impact de maladies respiratoires au niveau individuel, ou d’estimer la santé respiratoire des génisses au niveau du troupeau.

Résumé

→ L’examen échographique du thorax est un moyen rapide et facilement accessible à la ferme qui permet d’évaluer les lésions pulmonaires associées aux bronchopneumonies. Aucun appareillage différent de celui utilisé pour l’échographie du tractus reproducteur n’est nécessaire pour cet examen qui ne prend que quelques minutes par animal. Au niveau de la surveillance du troupeau, l’échographie ponctuelle de 10 à 15 veaux pendant la période de présevrage permet d’avoir un nouvel outil objectif pour surveiller les maladies respiratoires cliniques et subcliniques dans les troupeaux laitiers.

Summary

Thoracic ultrasonography for the assessment of lung lesions in dairy heifers

→ Ultrasonography of the thorax is a rapid and easily accessible on-farm method to evaluate lung lesions associated with bronchopneumonia. No equipment other than that used for ultrasonography of the reproductive tract is necessary for this examination which takes only a few minutes per animal. Selective ultrasonography of 10 to 15 calves during the pre-weaning period provides a new objective tool for monitoring clinical and subclinical respiratory diseases in dairy herds.

Key words

Ultrasonography, respiratory disorders, heifer
Les bronchopneumonies infectieuses enzootiques (BPIE) ont un impact négatif sur la santé et la productivité future des génisses de renouvellement. Outre les pertes directes associées à la maladie, la mortalité et l’impact négatif sur la croissance, les BPIE sont également responsables de pertes indirectes, associées à des retards de croissance, à des troubles de la fertilité, à des productions laitières non optimales, à des changements de la structure du troupeau (perte d’animaux dans le prétroupeau) et à allongement du délai ...

Accès réservé
Vous avez acheté le numéro spécial expert rural cette année ?
Identifiez-vous

Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"