Pratique vétérinaire rural_Hors Série n° 019 du 01/01/2019

MALFORMATION CONGÉNITALE

Membres et appareil locomoteur

Justine Eppe*, Salem Djebala**, Calixte Bayrou***, Hélène Casalta****, Linde Gille*****, Arnaud Sartelet******


*Clinique vétérinaire universitaire
Faculté de médecine vétérinaire
Quartier Vallée 2
Avenue de Cureghem 7
4000 Liège
Belgique

La rigidité articulaire congénitale du veau peut être traitée par une ténotomie, suivie de la pose d’une attelle maintenant l’extension articulaire.

Résumé

Étapes essentielles

ÉTAPE 1 Indication : rigidité articulaire congénitale.

ÉTAPE 2 Pronostic : bon pour grade I et II, réservé pour grade III et mauvais pour grade IV.

ÉTAPE 3 Avant l’opération : examen général, mesure de l’attelle, préparation du matériel (chirurgie et attelle), tranquillisation et anesthésie locale palmaire haute.

ÉTAPE 4 Intervention : incision cutanée, chargement des tendons sur pince, ténotomie, suture cutanée.

ÉTAPE 5 Confection de l’attelle : protection et immobilisation du membre en extension, pose de l’attelle (gouttière découpée et rembourrée). Gardée 2 à 3 semaines, à renouveler si extension insuffisante.

Summary

Essential steps

Tenotomy in calves

STEP 1 Indication: congenital joint stiffness.

STEP 2 Prognosis: Good for grade I and II, reserved for grade III and poor for grade IV.

STEP 3 Prior to the operation: general examination, splint measurement, material preparation (surgery and splint), tranquilization and high palmar local anaesthesia.

STEP 4 Intervention: cutaneous incision, placement of the tendon on the clamp, tenotomy, cutaneous suture.

STEP 5 Making the splints: protection and immobilization of the limb in extension, placement of the splint (with cut out and padded gutter). Left in place 2 to 3 weeks, renewable if the extension proves insufficient.

Key words

Tenotomy, congenital joint stiffness, bowed, fetlock deformity, splint.
Dans les cas sévères de rigidité articulaire congénitale (RAC) ou d’arcure/bouleture, le traitement médical et la physiothérapie ne suffisent pas à rétablir des angles articulaires normaux. Il est alors nécessaire de recourir à une ténotomie des fléchisseurs du carpe, pour corriger une arcure ou une flexion du ou des carpes, et à une ténonomie des fléchisseurs profond et superficiel du doigt, pour corriger une bouleture ou une flexion du ou des boulets [4-6]. Cette chirurgie simple, rapide et réalisable avec peu ...

Accès réservé
Vous avez acheté le numéro spécial expert rural cette année ?
Identifiez-vous

Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK