Ma revue n° 019 du 01/01/2019

MALFORMATION CONGÉNITALE

Membres et appareil locomoteur

Justine Eppe*, Salem Djebala**, Calixte Bayrou***, Hélène Casalta****, Linde Gille*****, Arnaud Sartelet******


*Clinique vétérinaire universitaire
Faculté de médecine vétérinaire
Quartier Vallée 2
Avenue de Cureghem 7
4000 Liège
Belgique

La rigidité articulaire congénitale du veau peut être traitée par une ténotomie, suivie de la pose d’une attelle maintenant l’extension articulaire.

Résumé

Étapes essentielles

ÉTAPE 1 Indication : rigidité articulaire congénitale.

ÉTAPE 2 Pronostic : bon pour grade I et II, réservé pour grade III et mauvais pour grade IV.

ÉTAPE 3 Avant l’opération : examen général, mesure de l’attelle, préparation du matériel (chirurgie et attelle), tranquillisation et anesthésie locale palmaire haute.

ÉTAPE 4 Intervention : incision cutanée, chargement des tendons sur pince, ténotomie, suture cutanée.

ÉTAPE 5 Confection de l’attelle : protection et immobilisation du membre en extension, pose de l’attelle (gouttière découpée et rembourrée). Gardée 2 à 3 semaines, à renouveler si extension insuffisante.

Summary

Essential steps

Tenotomy in calves

STEP 1 Indication: congenital joint stiffness.

STEP 2 Prognosis: Good for grade I and II, reserved for grade III and poor for grade IV.

STEP 3 Prior to the operation: general examination, splint measurement, material preparation (surgery and splint), tranquilization and high palmar local anaesthesia.

STEP 4 Intervention: cutaneous incision, placement of the tendon on the clamp, tenotomy, cutaneous suture.

STEP 5 Making the splints: protection and immobilization of the limb in extension, placement of the splint (with cut out and padded gutter). Left in place 2 to 3 weeks, renewable if the extension proves insufficient.

Key words

Tenotomy, congenital joint stiffness, bowed, fetlock deformity, splint.
Dans les cas sévères de rigidité articulaire congénitale (RAC) ou d’arcure/bouleture, le traitement médical et la physiothérapie ne suffisent pas à rétablir des angles articulaires normaux. Il est alors nécessaire de recourir à une ténotomie des fléchisseurs du carpe, pour corriger une arcure ou une flexion du ou des carpes, et à une ténonomie des fléchisseurs profond et superficiel du doigt, pour corriger une bouleture ou une flexion du ou des boulets [4-6]. Cette chirurgie simple, rapide et réalisable avec peu ...

Accès réservé
Vous avez acheté le numéro spécial expert rural cette année ?
Identifiez-vous

Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK