Pratique vétérinaire rural_Hors Série n° 019 du 01/01/2019

CHIRURGIE INTESTINALE

Appareil digestif

Xavier Quentin*, Guillaume Belbis**


*Clinique vétérinaire des Estuaires
1, boulevard Willy-Stein
50240 Saint-James
x.quentin@wanadoo.fr
**École nationale vétérinaire d’Alfort
Unité de pathologie des animaux de production
7, avenue du Général-de-Gaulle
94700 Maisons-Alfort
guillaume.belbis@vet-alfort.fr

Lors de syndrome hémorragique jéjunal, plusieurs traitements chirurgicaux sont envisageables.

Résumé

→ Le syndrome hémorragique intestinal ou jéjunal, caractérisé par la présence d’un caillot sanguin important dans la lumière de l’intestin, principalement chez des bovins laitiers, apparaît comme une nouvelle entité pathologique intestinale de diagnostic et de traitement délicats. L’origine de cette maladie n’est pas confirmée actuellement.

→ Après quelques rappels rapides du diagnostic, les traitements chirurgicaux envisageables sont abordés.

Summary

Intestinal surgery for jejunal haemorrhagic syndrome

→ Intestinal or jejunal haemorrhagic syndrome is characterized by the presence of a large blood clot in the lumen of the intestine and is seen mainly in dairy cattle. This condition is a new intestinal pathological entity that is difficult to diagnose and treat. The origin of this disease remains to be confirmed.

The diagnosis is recalled in this article followed by discussion of the possible surgical treatment options.

Key words

Intestinal haemorrhagic syndrome, cattle, enterectomy, enterotomy, manual reduction
Décrit pour la première fois en 1997, aux États-Unis, le syndrome hémorragique intestinal, encore appelé syndrome hémorragique jéjunal (SHJ), reste difficile à diagnostiquer. Son origine est loin de faire consensus. Les traitements médicaux aboutissant à des résultats incertains, le recours à la chirurgie est une alternative intéressante. HYPOTHÈSES SUR L’ORIGINE DU SYNDROME HÉMORRAGIQUE JÉJUNALL’origine du SHJ est mal connue, voire inconnue, et probablement multifactorielle [6]. 1. Fréquence et répartitionLes animaux atteints sont principalement des bovins de type laitier, mais les bovins allaitants ...

Accès réservé
Vous avez acheté le numéro spécial expert rural cette année ?
Identifiez-vous

Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK