Pratique vétérinaire rural_Hors Série n° 019 du 01/01/2019

DIAGNOSTIC

Autour de la chirurgie

Renaud Maillard*, Aurélie Dailledouze**, Mélissandre Géraud***, Guillaume Belbis****


*Pathologie des ruminants
École nationale vétérinaire de Toulouse
23, chemin des Capelles
31076 Toulouse
r.maillard@envt.fr
**Pathologie des ruminants
École nationale vétérinaire de Toulouse
23, chemin des Capelles
31076 Toulouse
***Pathologie des ruminants
École nationale vétérinaire de Toulouse
23, chemin des Capelles
31076 Toulouse
****Unité de pathologie des animaux de production
École nationale vétérinaire d’Alfort
7, avenue du Général-de-Gaulle
94700 Maisons-Alfort
guillaume.belbis@vet-alfort.fr

En pratique rurale quotidienne, l’échographie ne se limite pas à celle de l’appareil reproducteur. Elle conforte la prise de décision chirurgicale, notamment lors d’affections digestives.

Résumé

→ En se référant à l’apparence normale des organes et des tissus, le praticien peut identifier, chez l’animal malade, les modifications de l’aspect échographique des (pré) estomacs, des intestins ou encore du foie. Les informations obtenues par échographie seront utiles dans la confirmation ou l’infirmation du diagnostic d’affections telles que la réticulopéritonite traumatique, le déplacement de caillette, les abcès hépatiques, etc. Elles permettent d’émettre un pronostic et de choisir entre une réforme et un traitement adéquat, médical ou chirurgical.

Summary

The value of ultrasound before surgery of the digestive tract

→ The practitioner can identify changes in the ultrasonographical appearance of the (pre) stomachs, intestines or liver in the sick animal by referring to the normal appearance of the organs and tissues. The information provided by ultrasound examination is useful for the confirmation or reversal of the diagnosis of conditions such as traumatic reticuloperitonitis, abomasal displacement, hepatic abscesses, etc. It is therefore possible to provide a prognosis, and to choose between culling or suitable medical or surgical treatment.

Key words

Ultrasound, abomasum, reticulitis, intestines
L’échographie des bovins (hors évaluation de la fonction de reproduction) permet l’évaluation lésionnelle de l’atteinte de nombreux tissus mous [6]. Elle est utile pour conforter une hypothèse diagnostique à l’issue de l’examen clinique et pour illustrer le propos du clinicien auprès de l’éleveur. Depuis 20 ans, dans d’autres espèces (y compris l’espèce humaine), elle participe aussi à la prise de décision chirurgicale quand il s’agit d’évaluer l’étendue de lésions inaccessibles en totalité par le seul examen physique, d’apprécier la légitimité ...

Accès réservé
Vous avez acheté le numéro spécial expert rural cette année ?
Identifiez-vous

Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK