PRISE EN CHARGE D’UNE DÉFORMATION DU FÉMUR AVEC LUXATION DE ROTULE - Le Point Vétérinaire n° 446 du 01/10/2023
Le Point Vétérinaire n° 446 du 01/10/2023

CAS CLINIQUE

Spécial 50 ans

Dans le cas d’une déformation du fémur avec luxation de la rotule, la préparation se fait en 20 minutes (photos 1 à 8). Le vétérinaire est le principal acteur, il n’y a pas d’allers-retours permanents avec l’ingénieur. Le chirurgien décide où et comment il va placer les vis, il peut corriger ou créer un ancillaire de coupe ou de réduction, tout est répertorié. À la fin, il suffit de cliquer et la commande est passée ! Quelques jours plus tard, le praticien dispose des éléments holographiques qu’il peut superposer aux existants au moment de l’intervention chirurgicale.

Au cours de la chirurgie, il a à sa disposition des plans de coupe de tous les éléments préparés en amont, afin de corriger la déformation du fémur (photos 9a à 9h en page suivante).

Dans un deuxième cas de figure, le chirurgien n’a pas recours à un ancillaire, mais uniquement à des hologrammes, ce qui représente l’avenir. « On n’y est pas encore, cela fait partie des limites actuelles, mais c’est pour bientôt », estime Thomas Cézard.

Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr