Le Point Vétérinaire expert canin n° 407 du 01/07/2020

DERMATOLOGIE

Analyse d’article

Charline Pressanti

Service de dermatologie
INP-ENVT
23, chemin des Capelles
31000 Toulouse
c.pressanti@envt.fr

Les pyodermites interdigitées sont fréquentes chez le chien. En complément du traitement des causes favorisantes, celui des surinfections et de la gestion de l’inflammation sont essentiels. Selon des travaux préliminaires récents, qui affichent des résultats probants, la biomodulation par fluorescence permettrait de moduler cette réaction inflammatoire dans la prise en charge des pyodermites superficielles et profondes. CONTEXTELes pyodermites interdigitées constituent un véritable challenge pour le vétérinaire, souvent frustré face à ces affections pour lesquelles il est difficile de trouver un traitement ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la référence scientifique pour la formation en canine et rurale.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK