Le Point Vétérinaire n° 407 du 01/07/2020

Dossier

Le défaut de production de lait chez la chienne ou la chatte Sylvie Chastant Le défaut de production de lait peut être corrigé, voire prévenu, par une alimentation adaptée dès la gestation,ainsi que par une bonne gestion de l’anxiété et de la douleur post-partum. Il est possible de stimuler médicalementla production de prolactine par des molécules dopaminergiques. L’injection d’ocytocine favorise l’expulsion du lait,mais pas sa production. Le suivi de la croissance des nouveau-néspermet d’objectiver l’efficacité des mesures mises en œuvre. La pose d’une sonde orogastrique chez ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK