Le Point Vétérinaire n° 407 du 01/07/2020

En 10 Étapes

Antoine Lecomte*, Nicolas Soetart**, Laetitia Jaillardon***


*LDHvet Laboniris
101, route de Gachet
44300 Nantes

L’évaluation de la fonction rénale doit être maîtrisée par le vétérinaire, en parallèle de la physiopathologie de l’organe, afin de confirmer puis de préciser le diagnostic et le pronostic d’une maladie rénale, et d’adapter au mieux la thérapeutique et le suivi.

Les maladies rénales, ou à conséquence rénale, sont fréquentes en médecine vétérinaire. L’exploration biochimique du rein fait partie du quotidien des praticiens. Cependant, la complexité de la physiopathologie rénale rend délicate l’interprétation des marqueurs biologiques courants. L’objectif de cet article est d’intégrer la physiopathologie rénale à la compréhension des anomalies biochimiques pour les interpréter de manière rigoureuse. PHYSIOPATHOLOGIE RÉNALE Le rein est un organe indispensable à l’homéostasie de l’organisme. Ses principales fonctions sont l’élaboration de l’urine, qui permet l’excrétion des déchets et ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK