Le Point Vétérinaire expert canin n° 407 du 01/07/2020

OPHTALMOLOGIE

Cas clinique

Delphine Dullin

Bristol-Myers Squibb
3, rue Joseph Monier
92506 Rueil-Malmaison

Les affections congénitales, nombreuses chez le chien, sont parfois graves, voire létales. Néanmoins, certaines peuvent être corrigées, comme les hétérotopies qui atteignent la cornée.

Une chienne croisée pinscher nain stérilisée, âgée de 2 ans, est référée pour des “poils oculaires”. Dès l’adoption, les propriétaires rapportent la présence de poils courts sur la surface de l’œil gauche, accompagnée d’un larmoiement quasi permanent, ainsi que de quelques épisodes de conjonctivite inflammatoire, non traités. Avec le temps, les poils se sont allongés, sans autre altération apparente. L’examen clinique général ne montre pas d’anomalie. L’examen à distance révèle un épiphora à l’œil gauche (l’œil droit est sain). Sur sa ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la référence scientifique pour la formation en canine et rurale.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK