Le Point Vétérinaire n° 406 du 01/06/2020

En 10 ÉTAPES

Laëtitia Jaillardon

LDHV et LabOniris
101, route de Gachet
44300 Nantes

Chez les carnivores domestiques, le diagnostic des affections hépatiques relève de l’identification de grands syndromes cliniques, associée à la mise en œuvre d’examens biologiques pertinents.

Le foie est un organe fondamental impliqué dans de nombreuses fonctions vitales. Outre son rôle de capture, de stockage et de détoxification des nutriments et des xénobiotiques, il intervient dans la production et la régulation d’un grand nombre de molécules essentielles, ce qui explique la pluralité des syndromes cliniques associés aux maladies hépatiques. Un animal qui souffre d’une affection hépatique n’est pas forcément en insuffisance hépatique sévère, c’est à dire gravement atteint, en hypercatabolisme et en mauvais état général. Cette insuffisance hépatique ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK