Le Point Vétérinaire expert canin n° 405 du 01/05/2020

PNEUMOLOGIE

Cas clinique

Delphine Dullin

Bristol-Myers Squibb
3, rue Joseph Monier
92506 Rueil-Malmaison

Le pyothorax ne concerne pas que les chats d’extérieur. Il affecte aussi ceux d’intérieur à la suite, par exemple, du passage parapneumonique de germes commensaux.

Résumé

→ Une chatte stérilisée, âgée de 16 ans, présente un épisode aigu de dyspnée à dominante inspiratoire sur fond de dysorexie. Une paralysie laryngée a nécessité une latéralisation du cartilage aryténoïde un an auparavant. La radiographie révèle un épanchement pleural et l’analyse cytologique du liquide issu de la thoracocentèse permet de diagnostiquer un pyothorax, a priori consécutif à une fausse déglutition. La pose d’un drain thoracique, la réalisation de lavages thoraciques et une antibiothérapie systémique permettent la résolution de l’épisode infectieux. Les données actuelles montrent que le pyothorax atteint majoritairement les chats castrés vivant à l’intérieur, sans doute provoqué par le passage parapneumonique des éléments du microbiote oropharyngé. Les résultats de culture n’étant pas toujours concluants, l’antibiothérapie probabiliste doit cibler les bactéries anaérobies facultatives et obligatoires, l’association pénicilline potentialisée et métronidazole est recommandée en première intention. Sans consensus, la pose d’un drain thoracique est cependant préconisée et doit être réalisée avec précision. Lorsque la prise en charge est précoce et complète, le pronostic est bon.

Summary

Pyothorax in a cat with laryngeal paralysis and mediastinal cyst

→ A 16-year-old neutered cat was presented with an acute episode of predominantly inspiratory dyspnoea in addition to dysorexia. Lateralization of the arytenoid cartilage, due to laryngeal paralysis, had been performed the previous year. Radiography revealed pleural effusion. A diagnosis of a pyothorax, a priori following an aspiration pneumonia, was established after cytological analysis of the fluid obtained from thoracentesis. The infectious episode was resolved using thoracic drainage and lavages and systemic antibiotic therapy.

Current data shows that pyothorax mainly affects castrated cats living indoors and is probably caused by parapneumonic passage of elements of the oropharyngeal microbiota. Bacterial culture results are not always conclusive and antibiotic therapy should target both facultative and obligatory anaerobic bacteria. The combination of potentiated penicillin and metronidazole is recommended as first-line treatment. The insertion of a thoracic tube is however non-consensually recommended and must be performed correctly. When treated early and thouroughly, the prognosis is good.

Key words

Cat, pyothorax, thoracic drain, dyspnoea, laryngeal paralysis, mediastinal cyst.
Le pyothorax est une affection réputée réservée aux chats ayant accès à l’extérieur. C’est une généralité qui souffre de beaucoup d’exceptions. Son origine est souvent difficile à appréhender et les signes cliniques peu spécifiques. Il convient de l’envisager systématiquement en cas de difficultés respiratoires, y compris sans événement traumatique préalable ou chez des animaux vivant à l’intérieur. CAS CLINIQUE1. Commémoratifs et anamnèseUne chatte européenne stérilisée de 16 ans, vivant strictement en intérieur sans congénère, est présentée pour une dyspnée à dominante ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la référence scientifique pour la formation en canine et rurale.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK