Le Point Vétérinaire n° 405 du 01/05/2020

TRAUMATOLOGIE

Dossier

Antoine Dunié-Mérigot*, Clément Baudin**


*(DESV, Dipl. ECVS)
Service de chirurgie
**(Dipl. ECVDI)
Service d’imagerie médicale
CHV Languedocia
395, rue Maurice Béjart
34080 Montpellier

Les causes des plaies pénétrantes du thorax sont variées et les signes cliniques généralement sévères, alors que la lésion est parfois difficilement observable.

Résumé

→ Les plaies pénétrantes du thorax demandent une gestion particulière, en raison de leur proximité avec des organes vitaux, de l’absence de corrélation entre l’aspect externe de la lésion et les dommages profonds, et de leur traitement chirurgical. Même lorsqu’elles sont de petite taille, ces plaies peuvent entraîner des traumatismes sévères, tels que des fractures de côtes, une perforation pulmonaire, etc. Les causes de ce type de plaies sont variées : morsure, plaie par balle, empalement, pic de brochette avalé, etc. Le tableau lésionnel, bien que grave, montre parfois des signes retardés.

Summary

Aetiology of penetrating chest wounds

→ Penetrating chest wounds should be carefully managed because of the proximity to vital organs, the lack of correlation between the external appearance of the wound and the depth of the lesions, and the surgical treatment. These wounds can result in severe trauma, such as rib fractures, lung perforation, etc. even when the external lesion is small. The causes of these types of wounds vary and include bite wounds, bullet wounds, impalement, and swallowed skewers. Clinical expression may be delayed even when the injury pattern is severe.

Key words

Wound, penetrating, chest, bite, impalement.
Les traumatismes pénétrants thoraciques doivent être différenciés des traumatismes thoraciques fermés. Ces derniers sont secondaires à des impacts à haute vélocité sur la cage thoracique (accident de voiture, chute, maltraitance, compression excessive lors de réanimation cardiorespiratoire, ou morsure sans plaie). Les traumatismes pénétrants du thorax, quant à eux, se définissent comme une plaie provenant de l’extérieur ou de l’intérieur de la cavité thoracique, et traversant la plèvre. Les plaies par l’extérieur sont les plus fréquentes et leurs conséquences cliniques sont ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK