Le point Vétérinaire n° 405 du 01/05/2020

En 10 Étapes

Antoine Lecomte

LDHvet, Laboniris
101, route de Gachet
44300 Nantes

Le choix des analyses biologiques et leur interprétation se font à partir du contexte anamnestique et clinique. Les caractéristiques des tests utilisés sont également à prendre en compte.

Dans le cadre d’une démarche diagnostique rigoureuse, l’interprétation d’un résultat biologique doit intégrer l’ensemble du processus de l’analyse (conditions préanalytiques, analytiques et postanalytiques)(1). Pour interpréter un test diagnostique de façon optimale, les quatre critères à considérer sont les conditions analytiques, l’hypothèse de départ, les performances du test et l’intervalle de référence appliqué. ÉVALUER L’INTÉRÊT DIAGNOSTIQUE D’UN TEST1. Performances diagnostiquesLa sensibilité diagnostique d’un test (Se) est la probabilité d’obtenir un résultat positif chez un animal malade, tandis que la spécificité diagnostique (Sp) est ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK