Le Point Vétérinaire expert canin n° 404 du 01/04/2020

CANCÉROLOGIE

Article de synthèse

Laurie Boissy*, Franck Floch**


*Oncovet
Avenue Paul-Langevin
59650 Villeneuve-d’Ascq

Certaines tumeurs anales ont un tel potentiel agressif qu’un toucher rectal doit être intégré systématiquement dans tout examen clinique de routine chez un chien à risque.

Résumé

→ Les adénocarcinomes des glandes apocrines des sacs anaux, à différencier des adénomes ou adénocarcinomes des glandes périanales, sont considérés comme des tumeurs agressives, à la fois localement et à distance, en raison de leur potentiel métastatique et, le cas échéant, de l’expression clinique d’une hypercalcémie paranéoplasique. Découvertes fortuitement lors d’un contrôle vaccinal ou diagnostiquées plus tardivement lors de l’évolution de signes cliniques divers, elles doivent bénéficier d’un bilan d’extension exhaustif, préalablement à la mise en place d’un plan thérapeutique personnalisé. Inclure le toucher rectal dans l’examen clinique de routine doit permettre de dépister la maladie avant le déclenchement des signes cliniques. L’objectif est une prise en charge à un stade le plus précoce possible pour maîtriser le processus tumoral à long terme.

Summary

Canine apocrine gland anal sac adenocarcinomas

→ Apocrine gland anal sac adenocarcinomas differ from adenomas or adenocarcinomas of the perianal glands. The former are considered aggressive tumours both locally and distally because of their metastatic potential and their capacity for clinical expression of paraneoplastic hypercalcemia. These tumours are often discovered incidentally during a vaccination check-up or may be diagnosed at a later stage when various clinical signs may have developed. A complete assessment of the extent of possible tumour spread must be performed prior to implementation of an individualised treatment plan. The disease may be detected before clinical signs are triggered if digital rectal examination is included as part of the routine clinical examination. The aim is to manage the disease at the earliest possible stage in order to control the tumour process in the long term.

Key words

Apocrine gland, anal sac adenocarcinomas, detection
Les adénocarcinomes des glandes apocrines des sacs anaux (Agasa) sont à différencier des tumeurs des glandes sébacées circumanales, encore appelées glandes périanales ou “hépatoïdes”. Moins fréquents mais relativement agressifs, ils concernent des glandes situées au sein du tissu conjonctif qui entoure les sacs anaux et localisées de part et d’autre de l’anus [40]. INCIDENCE ET FACTEURS DE RISQUE Décrits depuis les années 1980, les adénocarcinomes des glandes apocrines des sacs anaux demeurent relativement rares chez le chien. Ainsi, ils ne représentent que ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la référence scientifique pour la formation en canine et rurale.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK