Le Point Vétérinaire n° 404 du 01/04/2020

En 10 Etapes

Nicolas Soetart

LDHV et LabOniris
101, route de Gachet
44300 Nantes

En médecine humaine ou vétérinaire, les erreurs d’analyses de biochimie sont surtout commises lors de la phase préanalytique. Les principaux écueils doivent être connus des personnes qui pratiquent ces examens.

En dehors de l’animal luimême, de nombreux facteurs influencent le résultat d’une analyse biologique : tout ce qui se passe avant (lors de la phase dite préanalytique), pendant (phase analytique) et après l’analyse (phase postanalytique, figure 1). Avec l’essor des automates de laboratoire qui équipent les structures vétérinaires, le praticien devient le seul responsable de la qualité de ses résultats d’analyse. Il lui faut connaître les principales sources d’erreurs pour pouvoir les détecter, les corriger et les prévenir : c’est l’assurance qualité. FACTEURS ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK