Le point Vétérinaire n° 403 du 01/03/2020

IMAGERIE VÉTÉRINAIRE

Dossier

Anaïs Pla*, Catherine Roy**


*DFCvet,
1D, allée Ermengarde d’Anjou
35000 Rennes
**(experte ASN et UNAPL)
***8, Les Allées du Garlaban
La Tourtelle
13400 Aubagne

La bonne connaissance des types de rayonnements, des règles de base pour leur utilisation et des moyens de protection est un prérequis en imagerie vétérinaire.

Résumé

→ L’imagerie se développe pour répondre aux besoins de diagnostic plus précis des vétérinaires, mais aussi aux attentes des propriétaires d’animaux. Ainsi, le recours aux rayonnements ionisants est de plus en plus fréquent. Mais leur utilisation n’est pas sans danger et peut induire des risques d’exposition des professionnels et du public. Il faut donc bien comprendre leur genèse afin de pouvoir les prévenir et de s’en protéger. Les règles génériques de la radioprotection (optimisation, limitation, justification) sont le référentiel qui permet de décliner et d’expliciter des solutions pratiques applicables par tous.

Summary

Good practice guidance for everyday radiation protection

→ Veterinarians require more precise diagnostic requirements and medical imaging is being developed to meet this need, but also the greater expectations of animal owners. Thus, ionizing radiation is used more and more frequently. However, this use is not without risk and can lead to effects of exposure for professionals and the public. Veterinarians must therefore understand the risks involved in order to be able to prevent and protect themselves against these effects. The basic rules for radiation protection are optimization, limitation, and justification. This frame of reference can be used to decline use and explain practical solutions applicable by all.

Key words

Radiation protection, justification, optimization, limitation, collimation.
La radioprotection est l’ensemble des règles, des procédures, des moyens de prévention et de surveillance qui visent à empêcher ou à réduire les effets nocifs des rayonnements ionisants produits sur les personnes, directement ou indirectement, y compris lors des atteintes portées à l’environnement. Toute salle soumise à un risque d’exposition aux rayonnements ionisants est assujettie à une signalisation particulière, le zonage. Il prend en compte les effets potentiellement nocifs, en les quantifiant, de façon à pouvoir définir les moyens de protection ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK