Le point Vétérinaire n° 402 du 01/01/2020

GASTRO-ENTÉROLOGIE

Dossier

Élisabeth Robin*, Harriet Hahn**


*CEAV de médecine interne,
CHV Frégis
43, avenue Aristide Briand
94110 Arcueil

Connaître le fonctionnement hépatique et les causes d’hépatites aiguës ou chroniques est indispensable pour identifier rapidement les anomalies cliniques associées à ces affections.

Résumé

→ Les affections hépatiques parenchymateuses représentent une cause importante de morbidité et de mortalité chez le chien et le chat. L’établissement du diagnostic précis n’est pas toujours évident. Lors d’atteinte parenchymateuse aiguë, les signes cliniques peuvent manquer de spécificité (anorexie, troubles digestifs, etc.) en raison des capacités marquées de réserve et de régénération du foie.

Lors d’atteinte chronique chez le chien, des signes tels qu’une encéphalose hépatique et une ascite peuvent être observés.

L’interprétation d’éléments cliniques et la réalisation de tests appropriés se révèlent nécessaires (examen hématobiochimique, tests fonctionnels, imagerie, prélèvements hépatiques et/ou biliaires).

Summary

Hepatic physiology and clinical signs of hepatic parenchymal disorders

→ Parenchymal liver disease is an important cause of morbidity and mortality in dogs and cats. Establishing an accurate diagnosis is not always easy. The clinical signs of acute parenchymal disease may be non-specific (anorexia, digestive disorders, etc.) due to the marked reserve and regeneration capacities of the liver. The clinical signs of chronic hepatic disorders in dogs include hepatic encephalosis and ascites. It is imperative to interpret the clinical elements and carry out appropriate examinations and analyses including hematobiochemical tests, function tests, medical imaging, and liver and / or biliary samples.

Key words

Hepatitis, hepatopathy, liver, liver failure, portal hypertension.
Le foie est un organe clé dans les fonctions de l’organisme, qui intervient dans les métabolismes protéique, glucidique et lipidique, la coagulation, l’immunité, etc. C’est pourquoi, quels que soient l’espèce et l’âge de l’animal, les affections hépatiques et biliaires représentent une grande dominante médicale et chirurgicale. Les signes cliniques et les conséquences biologiques sont directement liés à la physiologie hépatique. Il est donc nécessaire de bien connaître le fonctionnement du foie sain pour mieux discerner les anomalies et établir rapidement ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK