Le point Vétérinaire n° 402 du 01/01/2020

MÉDECINE INTERNE

Dossier

Élisabeth Robin*, Harriet Hahn**


*CEAV de médecine interne
CHV Frégis
43, avenue Aristide Briand
94110 Arcueil

Lorsqu’une atteinte hépatique est suspectée, de nombreux outils sont disponibles pour établir un diagnostic : des tests sériques, l’imagerie médicale et parfois la réalisation de biopsies hépatiques.

Résumé

→ Le foie est un organe multifonction, qui peut être le siège de maladies primitives des voies biliaires ou du parenchyme, ou réagir à des processus inflammatoires, infectieux, vasculaires ou tumoraux de manière secondaire. Le recueil des données anamnestiques et cliniques est un préalable indispensable à l’exploration d’une affection hépatique primaire. Le diagnostic précis d’une hépatopathie chez le chien et le chat est parfois complexe. Le recours à des tests sériques, structurels ou de fonction, ainsi qu’à des examens d’imagerie plus ou moins spécialisés, se révèle indispensable. Dans de nombreux cas, la démarche diagnostique doit notamment inclure des prélèvements hépatiques.

Summary

Complementary examinations, excluding medical imaging, for hepatic disorders

→ The liver is a multifunctional organ, which can be the site of primary diseases of the bile ducts or parenchyma, or secondary to inflammatory, infectious, vascular or tumour processes. The medical history and clinical data are essential prerequisites for the exploration of primary liver disease. The precise diagnosis of liver disease in dogs and cats is sometimes complex with recourse to serological analyses, structural or functional tests, and more or less specialized medical imaging examinations being essential. Liver samples are often required in order to establish a diagnosis.

Key words

Hepatic enzymes, bile acids, bilirubin, cytolysis, cholestasis.
Les affections hépatiques et biliaires représentent une grande dominante médicale et chirurgicale chez l’animal, quels que soient l’espèce et l’âge. Le foie possède des capacités de réserve et de régénération importantes. Les manifestations cliniques de la maladie hépatique peuvent donc être frustes, tardives et non spécifiques. La mise en œuvre d’une démarche diagnostique pertinente est fondamentale pour confirmer l’existence d’une atteinte hépatobiliaire, évaluer son stade évolutif, voire déterminer son étiologie, ce qui est souvent difficile chez le chien et le ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK