Le point Vétérinaire n° 397 du 01/07/2019

JURISPRUDENCE

Juridique

Christian Diaz

7, rue Saint-Jean
31130 Balma

La Cour de cassation a précisé le caractère non extensif des dérogations accordées par la loi aux actes de cruauté envers les animaux.

Les faitsEn octobre 2006, à la suite d’un signalement, les enquêteurs découvrent que Mme Vaudou organise, avec l’aide de son mari et moyennant finances, des cérémonies au cours desquelles elle sacrifie des animaux, avant d’asperger les personnes présentes de leur sang, celui-ci étant censé les purifier. Elle sacrifie ainsi des poules ou des chèvres, à mains nues ou à l’aide d’un sabre. Le 11 avril 2016, le tribunal correctionnel la déclare « coupable d’abus frauduleux de l’ignorance ou de la faiblesse d’une personne ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK