Le point Vétérinaire n° 396 du 01/06/2019

THÉRAPEUTIQUE

Dossier

Margot Caria*, Sandrine Rougier**, Elisabeth Begon***, Eric Fresnay****, Yassine Mallem*****, Sylviane Laurentie******


*Oniris
101, route de Gachet
44307 Nantes Cedex 3
margot.caria@oniris-nantes.fr
yassine.mallem@oniris-nantes.fr
**Anses-ANMV
Département pharmacovigilance
14, rue Claude-Bourgelat
CS 70611
35306 Fougères Cedex
pharmacovigilance@anses.fr
***Anses-ANMV
Département pharmacovigilance
14, rue Claude-Bourgelat
CS 70611
35306 Fougères Cedex
pharmacovigilance@anses.fr
****Anses-ANMV
Département pharmacovigilance
14, rue Claude-Bourgelat
CS 70611
35306 Fougères Cedex
pharmacovigilance@anses.fr
*****Oniris
101, route de Gachet
44307 Nantes Cedex 3
margot.caria@oniris-nantes.fr
yassine.mallem@oniris-nantes.fr
******Anses-ANMV
Département pharmacovigilance
14, rue Claude-Bourgelat
CS 70611
35306 Fougères Cedex
pharmacovigilance@anses.fr

En tant qu’organe d’élimination fortement vascularisé, le rein est particulièrement vulnérable à la toxicité médicamenteuse. Cette étude rétrospective a pour but d’analyser les déclarations de pharmacovigilance faisant état d’une maladie rénale chez le chien et le chat.

Résumé

→ Dans une étude rétrospective menée sur une période de six ans, les déclarations de maladies rénales consécutives à l’administration d’un médicament, et pour lesquelles un lien potentiel a été retenu, ont été analysées à partir des cas enregistrés par l’Agence nationale du médicament vétérinaire (ANMV). Les principaux médicaments impliqués sont certains anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), le torasémide et le fluralaner chez le chien ; le telmisartan, le bénazépril, le méloxicam, le masitinib, la ciclosporine, le fluralaner et l’association lévamisole/niclosamide chez le chat. Les animaux âgés semblent être davantage exposés, ainsi que les races canines de grande taille ou, à l’inverse, les petits chiens de compagnie. En raison du caractère spontané des déclarations, les résultats obtenus doivent être relativisés, voire confirmés. Une connaissance de la potentielle néphrotoxicité des médicaments vétérinaires et un contrôle préalable de la fonction rénale sont apparus nécessaires pour prévenir les effets indésirables graves.

Summary

Nephrotoxicity of veterinary medicinal products : retrospective study of cases of pharmacovigilance reported in dogs and cats

→ Reports of renal disease following drug administration and for which a potential link was found, were analysed from cases registered by the National Agency for Veterinary Medicinal Products (ANMV) in a six-year retrospective study. In dogs the main drugs involved were certain nonsteroidal anti-inflammatory drugs (NSAIDs), torasemide and fluralaner. In cats, the most common drugs implicated were telmisartan, benazepril, meloxicam, masitinib, ciclosporin, fluralaner and the levamisole/niclosamide combination. Older animals as well as large dog breeds or, conversely, small pet dogs, appeared to be more affected. The results obtained should be put into perspective or even confirmed because of the subjective nature of the reports. This study demonstrates that it is necessary to have good knowledge of the potential nephrotoxicity of veterinary drugs and to provide prior assessment of renal function before therapy to prevent serious adverse effects.

Key words

Pharmacovigilance, adverse effects, renal failure, kidney disease, nephrotoxicity, dog, cat.
L’Organisation mondiale de la santé (OMS) définit la pharmacovigilance comme « la science et les activités relatives à la détection, à l’évaluation, à la compréhension et à la prévention des effets indésirables ou de tout autre problème liés aux médicaments ». Concrètement, les données de pharmacovigilance permettent notamment d’adapter les résumés des caractéristiques des produits (RCP) et de faire évoluer les autorisations de mise sur le marché (AMM), pour une sécurité d’utilisation accrue. Cependant, leur rôle va au-delà de ces fonctions, puisqu’elles ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"