Le point Vétérinaire Canin n° 396 du 01/06/2019

CHIRURGIE CARDIAQUE

Conduite à tenir

Charles Collard
Paul Garnier
Julie Gallay
Pierre Guillaumot

La chirurgie cardiaque humaine a considérablement augmenté l’espérance de vie des patients atteints de certaines affections du cœur. Il en est de même pour le chien et, plus rarement, le chat. Le protocole de fermeture du canal artériel est sensiblement le même.

Résumé

Étapes essentielles

ÉTAPE 1 Indications

ÉTAPE 2 Préparation

ÉTAPE 3 Intervention

• Thoracotomie pour atteindre le cœur

• Individualisation et réclinaison du tronc vago-sympathique, voire du nerf phrénique (si nécessaire)

• Dissection du canal artériel : le passage médial de la pince de Mixter à l’aveugle est l’étape délicate (lésion fatale possible du vaisseau)

• Occlusion par pose de deux ligatures

• Fermeture de la thoracotomie (avec pose d’un drain de Redon)

• Gestion postopératoire immédiate

ÉTAPE 4 Complications

ÉTAPE 5 Évolution

Summary

Essential steps

Surgical correction of patent ductus arteriosus in cats

STEP 1 Indications

STEP 2 Preparation

STEP 3 Intervention

– Thoracotomy to reach the heart

– Individualization and retraction of the vagosympathetic trunk and the phrenic nerve (if necessary)

– Dissection of the ductus arteriosus : blind medial passage of Mixter forceps is the most delicate step (possible fatal lesion of the vessel)

– Occlusion by placement of double ligatures

– Closure of the thoracotomy (with placement of a Redon drain)

– Immediate postoperative management

STEP 4 Complications

STEP 5 Monitoring

La persistance du canal artériel (PCA), ou patent ductus arteriosus, est une malformation cardiaque congénitale qui correspond à la persistance du vaisseau shuntant la circulation du sang vers les poumons lors de la vie fœtale. Cette malformation cardiaque, plus fréquente chez le chien, est rarissime chez le chat [1, 2]. Les signes cliniques, plutôt discrets, sont ceux d’une insuffisance cardiaque gauche : intolérance à l’effort, toux, dyspnée, tachypnée et pouls fémoral bondissant [1-3]. L’âge moyen de présentation est de 6 mois ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"