Le point Vétérinaire Canin n° 396 du 01/06/2019

CANCÉROLOGIE

Analyse d’article

C. Roumilhac*, V. Leynaud**, P. de Fornel-Thibaud***, G. Benchekroun****


*Service d’imagerie médicale, Chuva, ENVA
7, avenue du Général-de-Gaulle
94700 Maisons-Alfort
cecile.roumilhac@vet-alfort.fr
**Service de médecine interne, Chuva, ENVA
7, avenue du Général-de-Gaulle
94700 Maisons-Alfort
***Micen Vet
58, rue Auguste-Perret
94000 Créteil
****Service de médecine interne, Chuva, ENVA
7, avenue du Général-de-Gaulle
94700 Maisons-Alfort

Le niveau de la médecine vétérinaire moderne se rapproche de plus en plus de celui de la médecine humaine. La radiothérapie en est un exemple parfait puisqu’elle figure désormais aux côtés de la chirurgie et de la chimiothérapie dans la lutte contre les cancers.

Résumé

Une chienne labrador présentant des éternuements et du jetage, parfois sanguinolents, chroniques, est atteinte d’un chondrosarcome des cavités nasales confirmé par la rhinoscopie et le scanner, puis par l’analyse histologique de biopsies nasales. Une radiothérapie spécifique a permis une amélioration clinique assez rapide. Après huit mois de traitement, une récidive modérée a nécessité un curetage et une seconde radiothérapie. Les tumeurs des cavités nasales sont rares chez le chien et leur prise en charge thérapeutique mérite d’être davantage documentée. Le pronostic est sombre, avec une médiane de survie de trois à six mois sans traitement adapté. La radiothérapie est le traitement de choix de ces tumeurs. Un protocole hyperfractionné de radiothérapie externe, guidée par l’image, a été mis en place dans le cas décrit. Cette prise en charge a permis une bonne réduction de la tumeur et une amélioration clinique significative.

Summary

Chondrosarcoma of the nasal cavities in a dog : treatment by radiotherapy

→ A Labrador bitch was presented for sneezing with a sometimes bloody chronic discharge. A diagnosis of chondrosarcoma of the nasal cavities was established by rhinoscopy and CT scan, and confirmed by histological analysis of nasal biopsies. There was fairly rapid clinical improvement using specific radiotherapy. Curettage and a second radiotherapy were required for moderate recurrence after eight months of treatment. Tumours of nasal cavities are rare in dogs and their therapeutic management should be recorded. The prognosis is poor, with a median survival time of three to six months without adequate treatment. Radiation therapy is the treatment of choice for these tumours. An image-guided hyperfractionated external radiotherapy protocol was used in the described case. There was good reduction of the tumour and a significant clinical improvement.

Chez le chien, les tumeurs des cavités nasales sont plutôt rares, mais majoritairement primaires, malignes et agressives. Le chondrosarcome en est un exemple type. Il convient donc de les découvrir le plus précocement possible pour les traiter le plus efficacement possible. La radiothérapie vétérinaire moderne, associée ou non à la chirurgie et/ou à la chimiothérapie, offre cette opportunité avec de réelles chances de rémission, parfois importante. Elle apporte dans tous les cas une amélioration du confort de vie, avec la ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"