Le point Vétérinaire Canin n° 396 du 01/06/2019

GASTRO-ENTÉROLOGIE

Cas clinique

Marc Massal
Julien Trnka

UCVet
54, rue Stendhal
75020 Paris

L’adénocarcinome colique est une tumeur digestive rare chez le chat. Une survie prolongée peut être obtenue dans certains cas. Il est important de ne pas envisager l’euthanasie trop rapidement.

Résumé

Résumé Une chatte européenne de 12 ans est présentée pour une diarrhée chronique associée à un amaigrissement. Une anomalie pariétale colique est identifiée à l’échographie abdominale. En première intention, les résultats de l’analyse cytologique ne sont pas en faveur d’un lymphome. Puis une colectomie partielle est réalisée lors d’une laparotomie. L’analyse histologique permet de diagnostiquer un adénocarcinome colique. Aucune chimiothérapie n’est souhaitée. La chatte, 35 jours après l’intervention, ne présente plus de troubles digestifs et a repris du poids. Sa survie postopératoire est de 258 jours.

Summary

Colonic adenocarcinoma in a 12-year-old domestic short-hair cat

→ A 12-year-old cat was presented for chronic diarrhoea associated with weight loss. An abnormality of the colonic wall was identified on abdominal ultrasound. The initial cytological analysis results did not indicate a lymphoma. A partial colectomy was performed during a laparotomy. A diagnosis of colonic adenocarcinoma was established on histological analysis. Chemotherapy was refused. Thirty-five days after surgery the cat had no digestive disorders and had gained weight. The postoperative survival was 258 days.

CAS CLINIQUE 1. Anamnèse et commémoratifs La chatte, régulièrement vaccinée et vermifugée, est présentée pour une diarrhée chronique qui évolue depuis environ trois mois. La diarrhée se caractérise par une augmentation de la fréquence d’émission des fèces, d’aspect mou à liquide, sans modification de leur volume. La présence d’hématochézie ou de méléna n’est pas rapportée. L’appétit est conservé, mais un amaigrissement est observé. L’animal vit à l’intérieur, sans accès à l’extérieur. Une réponse partielle aux traitements symptomatiques mis en place par le ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"