Le point Vétérinaire n° 395 du 01/05/2019

PHYSIOTHÉRAPIE

Recherche

EN BREF

Une étude finlandaise récente a permis de mettre au point, à l’image de ce qui existe en physiothérapie humaine, une batterie de tests fonctionnels quantitatifs pour le grasset du chien. Quarante-trois chiens opérés d’une rupture unilatérale du ligament croisé cranial ont été comparés à 21 chiens indemnes d’affections musculosquelettiques. Huit tests, les plus objectifs parmi 14 méthodes d’évaluation physiothérapeutique, ont été retenus pour créer la grille intitulée “Finnish canine stifle index” (FCSI). Ce dispositif permet d’obtenir l’évaluation fonctionnelle chiffrée du ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"