Le point Vétérinaire n° 394 du 01/04/2019

Dossier

Le réchauffement climatique n’est pas une vue de l’esprit : désormais, Paris est dans le sud de la France et la Côte d’Azur en Afrique du Nord, “parasitairement” parlant, bien sûr ! De fait, les aires d’infestation de nombreux parasites sont en pleine extension et les affections qu’ils provoquent en permanente augmentation. C’est ainsi qu’il n’est plus rare de diagnostiquer une angiostrongylose en région parisienne, ni exceptionnel de découvrir une dirofilariose dans le sud de la France. Il importe donc de savoir reconnaître les ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"