Le point Vétérinaire n° 394 du 01/04/2019

En 10 Étapes

Typhaine Lavabre*, Cathy Trumel**


*Équipe de biologie médicale-histologie, Crefre,
université de Toulouse, Inserm-UPS-ENVT
23, chemin des Capelles
31076 Toulouse Cedex 03

La récolte lors de miction spontanée et la cystocentèse sont les méthodes à privilégier. Le lieu et le moment du prélèvement sont aussi à considérer, car ils peuvent influer sur certains résultats.

L’analyse d’urine est un examen simple ne nécessitant aucun matériel spécifique et pouvant être réalisé et interprété par tout vétérinaire.IndicationsLorsque l’ensemble des différentes étapes de l’analyse d’urine est effectué, cet examen apporte un grand nombre d’informations au clinicien [6]. En effet, cette analyse permet d’identifier : – une atteinte rénale (par exemple, cylindrurie évoquant une souffrance rénale) ; – une atteinte uro-génitale (par exemple, détection d’une infection du tractus urinaire via la visualisation d’une leucocyturie et d’une bactériurie) ; – une maladie systémique et/ou métabolique (glucosurie dans le cadre ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"