Le point Vétérinaire n° 394 du 01/04/2019

PARASITOLOGIE PRATIQUE

Dossier

Géraldine Hazart

Clinique vétérinaire des Hutins
7, avenue Napoléon III
74160 Saint-Julien-en-Genevois

Les lésions cardio-pulmonaires classiquement attendues lors d’angyostrongylose ne doivent pas occulter les autres atteintes que provoque la migration des parasites, comme une coagulopathie, parfois responsable d’hémorragies.

Résumé

→ Une chienne de 8 ans, vivant près de Genève et présentant des troubles de la coagulation ayant entraîné une hémorragie cérébrale avec des signes nerveux, est atteinte d’angiostrongylose objectivée par une analyse coproscopique par la technique de Baermann. La mise en place d’un traitement à base de fenbendazole permet une récupération progressive et complète.

Angiostrongylus vasorum est un nématode parasitant essentiellement le cœur droit et les artères pulmonaires des canidés. Ses hôtes intermédiaires sont nombreux et même l’environnement peut être contaminant.

Sa zone d’endémie est en extension constante. La présentation clinique est polymorphe, les signes respiratoires étant majoritaires dans la plupart des cas. Il existe des formes hémorragiques atypiques, comme le cas décrit. Une analyse coproscopique est indispensable au diagnostic. Le traitement de choix est le fenbendazole, sans autorisation de mise sur le marché en France dans cette indication, contrairement à la milbémycine oxime et à l’association imidaclopride-moxidectine.

Summary

Angiostrongylosis with cerebral haemorrhage in a dog

→ An 8-year-old dog, living near Geneva, presented with coagulation disorders that led to cerebral haemorrhage and nervous system signs. A diag­nosis of angiostrongylosis was established by coproscopic analysis using the Baermann technique. Fenbendazole treatment was instigated and the dog made a progressive and complete recovery.

Angiostrongylus vasorum is a nematode that affects canids and parasitizes mainly the right side of the heart and the pulmonary arteries. Its intermediate hosts are numerous and even includes the environment. The area in which the parasite is endemic is constantly expanding. The clinical presentation is polymorphic, with respiratory signs predominating in most cases. Atypical haemorrhagic forms exist, as described in this case. A copro­scopic analysis is essential for the diagnosis. Milbemycin oxime and the imidacloprid-moxidectin combination have marketing authorizations for angiostrongylosis in France. However, the treatment of choice is fenbendazole although there is marketing authorization for this indication in France.

Key words

Angiostrongylosis, cerebral haemorrhage, coagulation disorders, blood eosinophilia, dog.
Les troubles de la coagulation nécessitent souvent une prise en charge en urgence et la détermination rapide d’un diagnostic afin d’être gérés le plus efficacement possible, surtout lorsqu’ils sont associés à des troubles nerveux centraux d’apparition aiguë. L’association de troubles de la coagulation, de lésions pulmonaires et d’une éosinophilie doit motiver la recherche de parasites, en particulier Angiostrongylus vasorum. Il est désormais avéré que sa zone d’endémie s’est considérablement étendue. Cas cliniqueCommémoratifs et anamnèseUne chienne husky de Sibérie stérilisée et âgée ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"