Le point Vétérinaire n° 393 du 01/03/2019

Dossier

Découvrir une masse hépatique chez un chien ou un chat peut laisser penser qu’aucun traitement n’est possible et que l’animal est condamné. Or certaines tumeurs hépatocellulaires primitives, comme l’adénome hépatocellulaire, ou le carcinome hépatocellulaire chez le chien, peuvent être traitées. En effet, leur résection chirurgicale est non seulement possible, mais aussi associée à un bon pronostic. La chirurgie des masses hépatiques reste délicate, le foie étant un organe complexe dont il convient de maîtriser l’anatomie. Un bilan préopératoire et une planification ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"