Le point Vétérinaire Canin n° 393 du 01/03/2019

ORTHOPÉDIE

Cas clinique

Chantal Ragetly*, Guillaume Ragetly**


*Service de chirurgie
Clinique vétérinaire Evolia
43, avenue du Chemin-Vert
95290 L’Isle-Adam
**Service de chirurgie
Centre hospitalier vétérinaire Frégis
43, avenue Aristide-Briand
94110 Arcueil

La modernisation inéluctable de la chirurgie ne doit pas exclure certaines techniques anciennes qui ont fait leurs preuves. Dans certains cas, l’arthrodèse reste une bonne solution pour la correction d’une atteinte articulaire grave.

Résumé

Un yorkshire ayant subi plusieurs interventions infructueuses pour essayer de corriger une luxation rotulienne est atteint d’une déformation grave du grasset avec luxation et arthrose marquées. Une arthrodèse permet une bonne récupération fonctionnelle. Lors d’atteinte majeure du grasset (traumatique, dégénérative avancée), l’arthrodèse est une solution thérapeutique. Cette option peut permettre d’éviter l’amputation du membre lorsque l’articulation a des dommages irréversibles et invalidants. L’angle doit être calculé pour un résultat fonctionnel optimal (135 à 140° pour un chien, 120 à 125° pour un chat). La stabilisation consiste en l’immobilisation de l’articulation à l’aide d’une plaque, après résection par ostectomie articulaire (ou abrasion). D’autres techniques existent. Un repos est ensuite indispensable. Des complications sont possibles (circumduction du membre fréquente, mais souvent acceptable), le pronostic est toutefois bon dans l’ensemble.

Summary

Stifle arthrodesis in a Yorkshire terrier

→ A Yorkshire terrier had severe deformity of the stifle with marked dislocation and osteoarthritis after several unsuccessful attempts to correct patellar dislocation. Good functional recovery was achieved by arthrodesis.

Arthrodesis is a therapeutic solution for major injury of the stifle such as trauma or advanced degenerative disease. It is an option to prevent amputation of the limb when the joint has irreversible and disabling damage. The joint angle should be calculated to provide an optimal functional result (135 to 140 ° for a dog, 120 to 125 ° for a cat). Stabilization consists of immobilization of the joint using a plate, after resection by osteotomy (or abrasion) of the articular surfaces. Other techniques exist. A post-operative period of rest is essential. Complications are possible. Circumduction of the limb is common, but often acceptable. Overall, the prognosis is good.

Key words

Arthrodesis, orthopaedic surgery, patellar dislocation, dog, Yorkshire terrier, stifle
L’arthrodèse consiste à réaliser l’immobilisation chirurgicale d’une articulation par fusion osseuse. Ses indications sont les arthropathies dégénératives terminales douloureuses consécutives à des fractures intra-articulaires comminutives, à des luxations et subluxations chroniques ou à des arthrites érosives [6]. Lors d’atteinte sévère de l’articulation du grasset, il s’agit d’une solution thérapeutique possible en dernier recours, à considérer comme une alternative à la prothèse totale du grasset (peu ou pas pratiquée en France actuellement) ou à l’amputation (plus difficile à admettre pour les ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"