Le Point Vétérinaire expert canin n° 392 du 01/01/2019

IMAGERIE

Analyse d’article

Laetitia Lucarelli

Clinique vétérinaire chateau9
16, rue Jules-Ferry
13220 Châteauneuf-les-Martigues

Chez le chien, un aspect mité de la rate à l’échographie est fortement évocateur d’un lymphome [4]. L’aspect échographique anormal de la rate chez le chat est mal caractérisé. Aucun critère de malignité n’est établi actuellement [5].

ASPECT MITÉ DU PARENCHYME Dans l’article résumé, les cytoponctions de la rate à l’aiguille fine ont été diagnostiques dans 87,1 % des cas. Un aspect mité a été identifié chez 25 chats sur 170 (14,7 %). Un diagnostic cytologique de tumeurs a été établi pour 5 d’entre eux (trois lymphomes, un carcinome métastatique et une histiocytose maligne). Cette étude montre qu’un aspect mité du parenchyme splénique chez le chat n’est pas associé à un diagnostic de néoplasie à la cytologie (κ = - 0,02). Contrairement à ce ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la référence scientifique pour la formation en canine et rurale.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK