Le point Vétérinaire n° 392 du 01/01/2019

IMAGERIE MÉDICALE

Dossier

Thomas Sibarita*, Juliette Sonet**, Franck Durieux***


*Centre hospitalier vétérinaire Saint-Martin
275, route Impériale
74370 Saint-Martin-Bellevue
**Service d’imagerie médicale
CHEV VetAgro Sup, campus vétérinaire de Lyon
1, avenue Bourgelat
69380 Marcy-l’Étoile
***Vedim
70, rue Nicolas Margue
Fingig, 4979, Luxembourg
www.vedim.net

Il convient de choisir le système numérique le plus adapté aux nécessités de la structure. Plusieurs facteurs sont à prendre en compte, tels que le coût, la qualité de l’image et le débit de l’examen.

Résumé

→ L’imagerie diagnostique vétérinaire s’est considérablement développée ces 20 dernières années et occupe désormais un rôle central en pratique courante, à tel point qu’une large majorité des structures vétérinaires s’est équipée d’un système de radiologie. Les systèmes numériques supplantent désormais les systèmes analogiques (argentiques) plus anciens et permettent un traitement plus poussé de l’image, tout en s’affranchissant des difficultés inhérentes aux films radiographiques et à leur développement en chambre noire. La dématérialisation des images radiographiques rendue possible par ces systèmes numériques autorise une exploitation et une interprétation externalisées de l’image : la téléradiologie.

Summary

How to choose your digital radiology system

→ Veterinary diagnostic imaging has developed considerably in the last 20 years and now plays a central role in routine practice, so much so that a large majority of veterinary structures are now equipped with a radiology system. Digital systems now supplant older analogue (film) systems and enable more advanced image processing, while avoiding the inherent difficulties of handling and developing or processing radiographic film in a darkroom. The virtual radiographic images created by these digital systems may be outsourced for interpretation (teleradiology).

Key words

Medical imaging, conventional radiology, digital radiology, CR system, DR system
De nombreux praticiens souhaitent s’équiper d’un système de radiologie numérique ou faire évoluer le système analogique dont ils disposent vers un système numérique. Il est important, avant d’entreprendre un tel investissement, de se renseigner sur les différents systèmes disponibles, leurs avantages et leurs limites, ainsi que leur coût respectif à l’achat et à l’usage, afin de choisir le mieux adapté à son activité. 1 Pourquoi passer au système numérique ? Différences entre les systèmes analogique et numérique La principale différence entre les systèmes numériques ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"