Le point Vétérinaire Canin n° 391 du 01/12/2018

CHIRURGIE ABDOMINALE

Analyse d’article

Alexandre Caron

CHV Atlantia
22, rue René-Viviani
44200 Nantes
a.caron@chv-atlantia.com

La proportion de lésions spléniques expliquant un hémopéritoine spontané est généralement rapportée comme beaucoup plus élevée dans des études plus anciennes que dans l’article résumé : 68 à 87 % [1, 5, 8, 9]. Toutes ces études avaient été réalisées sur des populations beaucoup plus faibles (39 à 139 chiens). L’étude résumée ici inclut plus de 600 chiens et reflète mieux la réalité, d’autant plus que les chiens n’ayant pas subi de chirurgie lors du traitement de l’hémopéritoine ont également été inclus ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"