Le point Vétérinaire Canin n° 388 du 01/09/2018

CANCÉROLOGIE

Cas clinique

Pierre Boyé*, Laetitia Lucarelli**, Brice Reynolds***


*Unité de médecine interne, université de Toulouse
INP-ENVT, 23, chemin des Capelles
BP 87614, 31076 Toulouse Cedex 03
**Adresse actuelle : Royal (Dick) School
of Veterinary Studies, The University of Edinburgh,
Roslin, United Kingdom
pierre_boye@hotmail.fr
laetitia.lucarelli@laposte.net
b.reynolds@envt.fr
***Unité de médecine interne, université de Toulouse
INP-ENVT, 23, chemin des Capelles
BP 87614, 31076 Toulouse Cedex 03
****Unité de médecine interne, université de Toulouse
INP-ENVT, 23, chemin des Capelles
BP 87614, 31076 Toulouse Cedex 03

La prise en charge d’un cas rare de lymphome nodal solitaire chez un chat vous est présentée. Lors d’adénomégalie périphérique isolée, cette tumeur doit rentrer dans le diagnostic différentiel.

Résumé

→ Un chat mâle entier européen de 20 ans est présenté en consultation à la suite de l’apparition d’une masse cervicale gauche associée à un syndrome de Claude Bernard-Horner ipsilatéral. L’analyse histologique et le bilan d’extension permettent de conclure à un lymphome de haut grade, d’immunophénotype B, isolé au nœud lymphatique cervical (stade clinique I). Malgré une exérèse chirurgicale et une polychimiothérapie cytotoxique, plusieurs récidives locorégionales ont conduit à l’euthanasie du chat 13 semaines après le début de la prise en charge. Ce cas décrit une présentation atypique de lymphome félin. Le lymphome de haut grade peut en effet se présenter sous une forme nodale solitaire et avoir un mauvais résultat clinique.

Summary

High grade solitary cervical node lymphoma in a cat

→ A 20-year-old entire domestic shorthair male cat was presented in consultation following the appearance of a left cervical mass associated with an ipsilateral Claude Bernard-Horner syndrome. Histological analysis and assessment of the extent of tumour spread indicated a high grade immunophenotype B lymphoma, which was isolated at the cervical lymphatic node (clinical stage I). Despite surgical excision and cytotoxic multi-chemotherapy, there were several locoregional recurrences and the cat was euthanised 13 weeks after the treatment was started. This case describes an atypical presentation of feline lymphoma. High-grade ­lymphoma may present in solitary nodal form and have a poor clinical outcome.

Key words

Lymphoma, solitary cervical nodal lymphoma, chemotherapy, FIV, cat
Chez le chat, le lymphome représente près d’un tiers des processus néoplasiques [1, 5, 6, 8, 9, 11, 18, 19]. Il est caractérisé par une grande variation d’expression clinique et de caractéristiques histologiques [1, 4, 19]. La localisation anatomique la plus décrite de nos jours est digestive [5, 8-12, 14-17]. Les localisations ganglionnaires périphériques sont peu fréquentes. Le bilan d’extension et l’analyse histologique sont nécessaires pour confirmer le stade clinique, le morphotype et le grade du lymphome, afin de préciser ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"