Le point Vétérinaire n° 388 du 01/09/2018

TOXICOLOGIE

Fiche toxicologie

Martine Kammerer

CAPAE-Ouest, Oniris,
101, route de Gachet, 44300 Nantes
capaeouest@oniris-nantes.fr
Tél. : 02 40 68 77 40

Très présents dans de nombreux produits à usage domestique, les ammoniums quaternaires sont notamment responsables de fréquentes intoxications par léchage chez les chats.

Le toxique Les ammoniums quaternaires sont des dérivés organiques de l’ion ammonium NH4+, disponibles sous forme de sels, tels que les chlorures de benzalkonium, de cétrimonium ou de didécyldiméthylammonium. Ils sont faciles à identifier grâce à la terminaison “onium”. Ce sont des agents tensio-actifs, ce qui leur confère des propriétés mouillantes, émulsionnantes et détergentes. En raison de leur caractère cationique, ils sont, de plus, capables de s’immiscer dans les phospholipides membranaires, d’où un effet biocide qui trouve des applications dans des ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"