Le point Vétérinaire Canin n° 385 du 01/05/2018

OPHTALMOLOGIE

Cas clinique

Véronique Verlhac

Clinique vétérinaire des Cèdres,
37, rue Baptiste-Toulzac,
19100 Brive-la Gaillarde

Souvent mal connue des praticiens généralistes, la polymyosite des muscles extraoculaires est une affection assez caractéristique, d’où l’intérêt de ce cas clinique.

Résumé

→ Une chienne golden retriever non stérilisée de 9 mois est présentée en consultation pour une exophtalmie des deux globes oculaires depuis 1 semaine. À l’issue de l’examen ophtalmologique, les signes cliniques caractéristiques mis en évidence permettent de diagnostiquer une polymyosite des muscles extraoculaires. Un traitement spécifique à base de cortisone est mis en place.

L’intérêt de ce cas repose sur la rareté de l’affection à laquelle les jeunes femelles golden retriever semblent prédisposées, et qui peut être comparée à deux maladies présentes chez l’homme.

Summary

Polymyositis of the extra-ocular muscles in a Golden Retriever dog

→ A 9-month-old entire Golden Retriever dog was presented in consultation for an exophthalmia of both eyeballs for one week. Polymyositis of the extra-ocular muscles was diagnosed during the ophthalmological examination due to the characteristic clinical signs. A specific treatment based on cortisone was put in place. This case is of interest because the condition is rare, young Golden Retriever bitches appear to be predisposed to the disorder, and it can be compared to two diseases seen in the humans.

Key words

Exophthalmos, polymyositis, extraocular muscles
La polymyosite des muscles extraoculaires (MEO) est une affection rare et peu décrite qui touche uniquement l’espèce canine. Elle a été rapportée pour la première fois par Carpenter et coll. en 1989 [3]. La race la plus touchée est le golden retriever, mais elle est présente dans d’autres races : retriever du Labrador, berger allemand, braque allemand, rottweiler, etc. [2, 9, 14]. Cette maladie atteint majoritairement de jeunes chiens (de 6 à 24 mois, bien que des articles rapportent des cas ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"