Le point Vétérinaire Canin n° 385 du 01/05/2018

TRAUMATOLOGIE

Cas clinique

Luis Matres-Lorenzo*, Fabrice Bernard**


*CHV Massilia,
121, avenue de Saint-Julien,
13012 Marseille
**CHV Saint-Martin,
74370 Saint-Martin-Bellevue

Paralysie ou paraplégie post-traumatiques sont réputées irréversibles, mais ce n’est pas toujours vrai. Les avancées de la technologie, comme l’assistance vidéo, permettent même de minimiser les effets collatéraux de certaines corrections.

Résumé

→ Un chat de 2 ans paraplégique avec une plaie perforante du flanc est atteint d’un motoneurone périphérique au segment médullaire L4-S3. Plusieurs fragments métalliques logés dans le canal médullaire sont visualisés à la radiographie et au scanner. Une minihémilaminectomie combinée avec une mini-laminectomie dorsale permet l’extraction des morceaux.

La visibilité intracanalaire est améliorée par l’utilisation d’un arthroscope qui facilite l’opération. Après 24 mois, l’animal est capable de monter ou de sauter, mais reste plantigrade et incontinent. La décompression chirurgicale de la moelle épinière peut favoriser l’amélioration du statut neurologique de l’animal. Elle doit être effectuée rapidement et méticuleusement afin de limiter les lésions supplémentaires des tissus nerveux. C’est le cas avec une assistance vidéoscopique permettant un grossissement des structures explorées sous différents angles. Le cas décrit correspond à ces critères, qui sont la condition d’un pronostic relativement bon avec des séquelles modérées (incontinences urinaire et fécale totales ou partielles), compatibles avec une vie autonome.

Summary

Extraction of metal fragments from the vertebral canal using video-endoscopic assistance

→ A 2-year-old paraplegic cat had a perforating wound of the flank and a peripheral motoneuron disorder of the L4-S3 medullary segment. Several metal fragments sited in the medullary canal are visualized on radiography and CT scan. The pieces were extracted using a mini-hemilaminectomy combined with a mini-dorsal laminectomy. Intraductal visibility was enhanced by the use of an arthroscope to facilitate the operation. After 24 months, the animal was able to climb and jump, but remained plantigrade and incontinent. Surgical decompression of the spinal cord can promote improvement of the neurological status of the animal but must be performed quickly and meticulously to limit additional damage to nerve tissue. The case described corresponded to these criteria, which are the prerequisites for a relatively good prognosis with moderate sequelae (total or partial urinary and faecal incontinence) compatible with independent living. The videoscopic assistance used in this case allowed magnification of structures explored from different angles.

Key words

Cat, spinal cord injury, gunshot wound, video assistance
Chez le chat, les lésions traumatiques représentent 13 % des atteintes de la moelle épinière [8]. Les causes les plus fréquentes sont les accidents de la voie publique et les chutes. Les blessures par arme à feu ne représentent que 2,1 % des cas chez les carnivores domestiques [5, 6]. L’extraction chirurgicale n’est pas systématique, sauf en cas de compression de tissus ou d’organes fragiles, ou de risque de toxicité locale sur certains tissus, comme la moelle épinière. Déjà décrite dans d’autres ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"