Le point Vétérinaire Canin n° 385 du 01/05/2018

MÉDECINE INTERNE

Analyse d’article

Charline Pressanti

Service de dermatologie
INP-ENVT, 23, chemin des Capelles
31076 Toulouse
c.pressanti@envt.fr

Le prurit cervico-facial (PCF) et les lésions ulcératives qui en découlent sont un pattern réactionnel fréquemment rencontré chez le chat allergique [2, 3]. Néanmoins, d’autres causes peuvent être à l’origine de cette présentation clinique. Il est donc indispensable de rechercher des causes infectieuses (bactériennes, fongiques, parasitaires, virales), auto-immunes ou tumorales avant de conclure à une origine allergique.CONTEXTE DE L’ÉTUDE1. Identifier la cause des lésionsL’identification précise de la cause sous-jacente de ces lésions est souvent délicate et plusieurs examens complémentaires sont ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"