Le Point Vétérinaire expert canin n° 385 du 01/05/2018

MÉDECINE INTERNE

Analyse d’article

Charline Pressanti

Service de dermatologie
INP-ENVT, 23, chemin des Capelles
31076 Toulouse
c.pressanti@envt.fr

Le prurit cervico-facial (PCF) et les lésions ulcératives qui en découlent sont un pattern réactionnel fréquemment rencontré chez le chat allergique [2, 3]. Néanmoins, d’autres causes peuvent être à l’origine de cette présentation clinique. Il est donc indispensable de rechercher des causes infectieuses (bactériennes, fongiques, parasitaires, virales), auto-immunes ou tumorales avant de conclure à une origine allergique.CONTEXTE DE L’ÉTUDE1. Identifier la cause des lésionsL’identification précise de la cause sous-jacente de ces lésions est souvent délicate et plusieurs examens complémentaires sont ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la référence scientifique pour la formation en canine et rurale.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK