Le point Vétérinaire Canin n° 384 du 01/04/2018

CANCÉROLOGIE

Cas clinique

Amandine Viole*, Frédérique Ponce**, Émilie Krafft***, David Sayag****


*34 rue des Monts, 69280 Sainte Consorce
**Unité de médecine, VetAgro Sup,
Campus vétérinaire de Lyon,
1, avenue Bourgelat,
69280 Marcy-l’Étoile
***Unité de médecine, VetAgro Sup,
Campus vétérinaire de Lyon,
1, avenue Bourgelat,
69280 Marcy-l’Étoile
****Unité de médecine, VetAgro Sup,
Campus vétérinaire de Lyon,
1, avenue Bourgelat,
69280 Marcy-l’Étoile

Réaliser de manière précoce des examens complémentaires d’imagerie lors de signes cliniques évocateurs d’une atteinte des cavités nasales est primordial pour pouvoir disposer d’un arsenal thérapeutique le plus large possible.

Résumé

→ Un chien mâle entier west highland white terrier de 5 ans est référé pour des difficultés respiratoires évoluant depuis 3 semaines et s’aggravant depuis 48 heures, associées à des éternuements et à une épistaxis évoluant depuis 1 mois et demi. Un examen tomodensitométrique et une biopsie par rhinoscopie sont réalisés. L’analyse histopathologique, examen gold standard en vue de caractériser la nature d’une tumeur, conclut à un ostéosarcome des cavités nasales de stade 4, classifié T3N2M2. Une prise en charge thérapeutique palliative alliant un anti-inflammatoire non stéroïdien COX-2 spécifique (firocoxib) et un agent alkylant de chimiothérapie anticancéreuse (cyclophosphamide) est mise en place.

Summary

Osteosarcoma of the nasal cavities in a West Highland White terrier

→ A 5-year-old male West Highland White terrier was referred for breathing difficulties that have been evolving for 3 weeks and worsened in the last 48 hours, associated with sneezing and epistaxis that has been evolving for 1 month and a half. A CT scan and a rhinoscopic biopsy were performed. A stage 4 osteosarcoma of the nasal cavity classified T3N2M2 was found on histopathological analysis, the gold standard test to characterize the nature of a tumour. Palliative therapeutic management combining a specific COX-2 nonsteroidal anti-inflammatory drug (firocoxib) and an anticancer chemotherapy alkylating agent (cyclophosphamide) was put in place.

Key words

Nasal cavity tumour, osteosarcoma, CT scan, metronomic chemotherapy
Les tumeurs des cavités nasales représentent 1 à 2 % de l’ensemble des tumeurs chez le chien, et jusqu’à 60 à 80 % de l’ensemble des affections naso-sinusales [17]. Bien que leur pouvoir métastatique soit faible, leur agressivité locorégionale assombrit fréquemment le pronostic des animaux atteints. Les signes cliniques ne sont pas spécifiques, mais certains d’entre eux (épistaxis, difficultés respiratoires notamment) doivent inviter à initier précocement une démarche diagnostique. Celle-ci inclut notamment la réalisation d’examens d’imagerie sensibles tels que l’examen tomodensitométrique. Déterminer ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"